Nathalie Dompnier (présidente de Lyon 2) : ''S'il y a échec de l'IDEX, ce sera celui de tout le monde''

 |   |  1260  mots
(Crédits : DR)
Nathalie Dompnier, présidente de l'université Lyon 2, partage le même jugement que son homologue de Lyon 3, Jacques Comby : ''hors de question'' d'endosser une responsabilité particulière en cas d'échec du processus de labellisation IDEX - hypothèse révélée en exclusivité par Acteurs de l'économie - La Tribune le 14 septembre. Et la professeure en sciences politiques, leader de la contestation, de dessiner un axe pouvant conduire à la fusion des deux établissements et donc à une redéfinition en profondeur de l'enseignement des sciences humaines et sociales (SHS) - ce qui constituerait une révolution, jugée chimérique depuis plusieurs décennies. Mais une fusion dans ou en dehors de ''l'Université intégrée'' conditionnant la labellisation ? Tout l'enjeu est là. Les prochaines semaines s'annoncent cruciales. Et le temps est désormais compté.

L'université Lyon 2 pour l'heure refuse le modèle ''d'université intégrée'' qui constitue l'une des conditions de labellisation à l'Idex2 - à la clé : 30 millions d'euros annuels récurrents pour...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/09/2016 à 17:44 :
"N'est-ce pas là l'énième manifestation de l'empreinte dogmatique et gauchiste à laquelle Lyon 2 est historiquement associée ?"

Quelle posture du journalisme, aurait il tenu les mêmes propos face à J Combi ?
a écrit le 20/09/2016 à 11:59 :
Quand je lis "Gauchiste" dans la bouche de Denis Lafay, je me demande si pour lui les mots ont un sens ? Gauchiste, ça veut dire jugé trop à gauche. Un peu de déontologie de votre part nous aurait épargné votre subjectivité quant à un établissement d'enseignement supérieur qui pâtit toujours des étiquettes qu'on lui colle. Trouvez-moi une personne en France qui peut encore définir ce qu'est être de gauche ? Quelles sont les valeurs, les principes défendus par la "Gauche" ? Et par les gens trop à gauche ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :