Renault-Trucks : l'Indien HCL reprend une part des activités informatiques

 |   |  247  mots
(Crédits : Renault Trucks)
L'externalisation du service informatique du groupe Volvo, auquel appartient Renault Trucks a été confiée à l'Indien HCL Technologies. 180 salariés sur 516 à Lyon seront concernés.

L'externalisation du service informatique du groupe Volvo, auquel appartient Renault Trucks a été confirmée ce mardi au cours d'un comité central d'entreprise à Lyon. Le repreneur de l'activité est l'Indien HCL Technologies, précise la CFE-CGC dans un communiqué publié ce mardi.

180 salariés concernés à Lyon

Environ 2 600 personnes dans le monde vont quitter les services informatiques du groupe Volvo. En France, cela représente. 180 salariés sur 518 et environ 1400 en Suède.
« Cette nouvelle externalisation s'accompagnera vraisemblablement de suppression d'emploi que la CFE-CGC estime à 30 %. La CFE-CGC craint que cela ne soit que le début de la réduction des services informatiques.

"Renault Trucks, filiale du groupe Volvo voit donc encore baisser ses effectifs sur Lyon. De 5280 salariés en juin 2014, les effectifs lyonnais du groupe Volvo devraient descendre à environ 3800 personnes en mars 2016. Au total avec les consultants, ce seront 2 200 emplois qui auront disparu du site lyonnais en moins de 3 ans", constate également le syndicat.

L'un des huit groupes mondiaux de services informatiques

La CFE-CGC demande l'ouverture de négociations sur les conditions de transfert et notamment une garantie sur l'emploi chez HCL.

HCL a été préféré à IBM, également en course pour la reprise des activités informatiques. HCL Technologies a été fondé en 1991. Implanté à Noida, près de la capitale New Delhi, cette entreprise emploie environ 106 000 salariés dans le monde et revendique une place parmi les huit groupes de services informatiques mondiaux qui dépassent les 5 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2015 à 18:04 :
A terme rapproché, l'informatique de conception puis celle embarquée dans les tracteurs, les remorques, leurs cargaison, les ateliers de SAV ou les entrepôts seront aussi "clef" que les moteurs ou les plateformes. Alors externaliser ce facteur clef de succès paraît bien imprudent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :