BlendWebMix, la grande conférence webmakers a lancé sa 4e édition

 |   |  281  mots
(Crédits : Blendwebmix)
Le BlendWebMix cherchera une nouvelle fois à mélanger les différents acteurs de l'écosystème web mais bien au-delà, afin de créer des synergies professionnelles et aussi des réflexions sociétales.

Pour la quatrième fois, le BlendWebMix (les 2 et 3 novembre à Lyon) veut secouer l'écosystème "webmakers". Pour cela, pendant deux jours, workshops, ateliers, conférences et rencontres s'adressant à des publics variés ( entrepreneurs, business développeurs, recruteurs, investisseurs, designers, formateurs...) seront au menu.

"98 conférences sont prévues au programme soit 63 heures cumulées", détaille Guilhem Bertholet, vice-président de la Cuisine du web, structure organisatrice de l'événement aux côtés du Clust'R numérique et de l'Université de Lyon. Et nouveauté cette année, des "Lightning talks" seront proposés : comprendre des conférences de 15 minutes pour "faire un focus rapide sur un sujet en particulier".

En fil rouge, des thématiques qui traversent les écosystèmes et la société seront abordées : blockchain, data, IoT.

Croiser les univers et les personnes

Au cœur du "village", seront réunis la "startups Alley" et son traditionnel concours, le Blend Kids, le Mixer éducation Recherche - afin de rapprocher chercheurs et startuppeurs - et autres modules.

Mais si l'événement a été créé à l'origine pour structurer une communauté à la suite de la réussite de la WWW2012 à Lyon, il n'a pas pour ambition de s'adresser uniquement à un public de spécialistes. D'où le terme Blend, qui symbolise la volonté de croiser "les publics, les thématiques et les secteurs", avance Guilhem Bertholet.

Par exemple, le philosophe Gaspar Koening intervenait lors de cette première journée sur le thème de la data et de la propriété personnelle.

 Au total, 1 800 visiteurs sont attendus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :