Le Centre Léon Bérard, au cœur de la recherche européenne sur le cancer

 |   |  220  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Le centre Léon Bérard est chargé de piloter le Réseau européen de référence sur les cancers solides rares de l'adulte. Le lancement officiel du réseau aura lieu les 21 et 22 avril à Lyon.

Améliorer le diagnostic et l'accès rapide aux soins innovants pour tous les patients européens, développer les coopérations entre les meilleurs spécialistes d'Europe, faire avancer la recherche sur les cancers rares... Tels sont les principaux enjeux du Réseau européen de référence sur les cancers solides rares de l'adulte (ERN-Euracan), piloté par le Centre Léon Bérard.

"L'objectif est de mettre en place un réseau de centres cliniques à forte vocation de recherche multidisciplinaire afin d'homogénéiser et de concrètement améliorer la qualité des soins pour ces patients et de leur assurer un accès optimisé à l'innovation dans ce domaine à travers tous les états membres de l'Union Européenne", explique le Pr Jean-Yves Blay, directeur général du Centre Léon Bérard.

Chaque année, 541 000 nouveaux cas de tumeurs solides rares sont diagnostiqués en Europe (22% de tous les diagnostics de cancers).

Les ERNs sont nés de la volonté de l'Europe de mettre en place des réseaux de référence pour les maladies et cancers rares. Il y a un an, un appel à candidatures a ainsi été lancé. 23 réseaux ont été officialisés mi-décembre 2016 parmi lesquels Euracan. Il réunit 10 cancers rares de l'adulte, avec 66 centres experts dans 17 pays européens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :