Comment la marche à pied a dépassé la voiture à Lyon et Villeurbanne

 |   |  606  mots
Selon l'enquête déplacements menée par le Sytral, 26 % des déplacements se font en voiture.
Selon l'enquête déplacements menée par le Sytral, 26 % des déplacements se font en voiture. (Crédits : Infographie Sytral / DR)
Selon une enquête portant sur les déplacements sur le territoire de la métropole de Lyon, la marche à pied est devenue le premier mode de déplacement quotidien pour les habitants de Lyon et Villeurbanne, devançant la voiture et le vélo. Si ce résultat peut étonner, plusieurs facteurs peuvent l'expliquer.

À Lyon et Villeurbanne, la marche à pied est le premier mode de déplacement quotidien. C'est ce qui ressort d'une enquête menée par le Sytral, en partenariat avec la métropole de Lyon, auprès des habitants de 569 communes situées sur trois départements : le Rhône, l'Isère et l'Ain.

Ainsi, sur le secteur Lyon-Villeurbanne, 45% des déplacements se font à pied. À titre de comparaison, "sur l'ensemble de la Métropole, la part modale de la marche à pied est de 35 % et si on prend en compte l'ensemble du territoire étudié, elle tombe à 27 %", précise Philippe Bossuet, directeur prospectives et études amont, qui a dirigé cette enquête.

La composition des ménages diminue

Alors comment expliquer cet écart de 10 points entre les habitants de Lyon et Villeurbanne et ceux de l'ensemble de la Métropole ? Pour Philippe Bossuet, "les équipements ne sont pas les mêmes."

Mais surtout, pour le comprendre, il faut s'intéresser au profil des habitants. La composition moyenne des ménages a largement diminué sur le périmètre de Lyon-Villeurbanne, passant de 2,05 en moyenne en 2006 à 1,93 aujourd'hui. De plus, près d'un ménage sur deux est constitué d'une seule personne.

"Il est moins rare de voir...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :