UberPop : les taxis mobilisés jeudi à Lyon

 |   |  340  mots
(Crédits : Reuters)
Les chauffeurs de taxis lyonnais lancent une opération escargot ce jeudi matin à 8h pour dénoncer l'activité des chauffeurs UberPop dans un contexte de plus en plus tendu.

La circulation risque d'être très compliquée sur les axes lyonnais ce jeudi matin. Les taxis devraient être particulièrement mobilisés, pour protester contre les chauffeurs UberPop et demander l'arrêt de l'application américaine de transport entre particuliers. Jeudi à partir de 8 h, 500 véhicules sont attendus pour une opération escargot géante qui se divisera en quatre convois. Les départs se feront depuis :

  • La plaine des jeux de Gerland
  • L'aéroport Saint-Exupéry
  • La barrière de péage de Beynot sur l'A42
  • Les portes de Lyon à Dardilly sur l'A6

Rendez-vous fixé à la Part Dieu

Tous ces cortèges convergeront ensuite aux alentours de 11 h 30 à la Part Dieu, au pied de la Tour Oxygène, où la société Uber possède un bureau.

Cette opération intervient alors que le 18 juin, le préfet de la région Rhône-Alpes, Michel Delpuech avait interdit le service UberPop à Lyon.

Comme ailleurs en France, la société a maintenu son service, mais le contexte s'est depuis tendu, samedi soir, avec le blocage de chauffeurs UberPop par des taxis et l'agression d'un jeune homme de 27 ans. Il affirme avoir été violenté par des chauffeurs de taxis, parce qu'il souhaitait utiliser UberPop après qu'un taxi ait refusé de le conduire.

>>A lire également l'interview de Pascal Wilder, président de la Fédération des taxis indépendants du Rhône.

Plus de 10 000 fans d'UberPop à Lyon

Le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a lancé un appel au calme mardi, et adressé une circulaire  à l'ensemble des préfets pour que les contrôles soient encore renforcés, en lien avec les Comités Opérationnels Départementaux Anti-Fraude (CODAF). La place Beauveau demande que : "partout les suites y compris fiscales et sociales soient engagées contre les conducteurs UberPop".

Une quarantaine de procédure pour travail dissimulé sont en cours à Lyon à l'encontre de conducteurs Uberpop. Les défenseurs du service se mobilisent de leur côté sur Facebook, où une page comptait mercredi 10 789 fans.

.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :