Wauquiez sur les rails des régionales

 |   |  192  mots
(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)
Retards, ponctualité, insécurité et matériel obsolète, Laurent Wauquiez, candidat à la région Rhône-Alpes et Auvergne, à lancé sa campagne ce vendredi, en harponnant les TER.

Les TER en Rhône-Alpes ne plaisent pas du tout à Laurent Wauquiez. Le candidat à la région a amorcé sa campagne pour les régionales en s'attaquant à un thème de proximité. Selon le député du Puy-en-Velay, "il y a eu trop de gaspillages, et on n'a pas assez écouté les usagers, les décisions sont prises par des personnes qui ne prennent plus le train".

"Je ne veux plus de rames du XXème siècle"

Le manque de ponctualité des grandes lignes comme celle de Lyon-Saint-Etienne est aussi dans son viseur, tout comme le renouvellement de la flotte, qu'il juge obsolète, "je ne veux plus de rames du XXème siècle". Pourtant, selon la région, 80 % du parc serait neuf ou rénové. Il a également voulu mettre l'accent sur la sécurité, en évoquant son intention de "mettre en place une police nationale dédiée à la sécurité des usagers uniquement".

La partie finance n'a toutefois pas été très abordée, Laurent Wauquiez est resté très évasif sur les coûts de telles réformes, annonçant que les calculs étaient en cours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :