A 45 : Gaël Perdriau "satisfait" et "vigilant"

 |   |  243  mots
(Crédits : Yann Petiteaux)
Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne et Bernard Bonne, président du conseil général de la Loire, ont rencontré mardi à Paris, le secrétaire d'État chargé des transports, Alain Vidalies, sur l'avancement du dossier de l'A45.

Le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau et le président du Conseil général de la Loire, Bernard Bonne, ont rencontré ce mardi le secrétaire d'État aux transports, Alain Vidalies sur le projet d'autoroute A45. Dans un communiqué, les deux élus se sont dit "satisfaits de la teneur de l'entretien et de l'engagement réaffirmé de l'État de voir aboutir le projet d'A 45, mais restent extrêmement vigilants sur l'avancée du dossier et le bon déroulement du processus engagé".

Des précisions début 2015

Alain Vidalies a réaffirmé la volonté de l'État de construire la future autoroute A45, Saint-Étienne  Lyon, tout en précisant que ses services continuaient à étudier et analyser les offres transmises par les entreprises, sans en préciser ni le nombre ni leur identité.
Le secrétaire d'État a proposé à Bernard Bonne et Gaël Perdriau, de les revoir entre le 15 et 30 janvier 2015. Précisant qu'il serait alors en capacité de leur communiquer, à partir des conclusions, les offres dans leur détail et les montants en découlant.

Alain Vidalies a par ailleurs rappelé aux élus que s'il devait y avoir une subvention d'équilibre pour compléter le montage de ce projet d'infrastructure, celle-ci, comme cela a toujours été indiqué, devrait être financée à 50 % par l'État et à 50 % répartis entre la communauté d'agglomération Saint-Étienne Métropole et le conseil général de la Loire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2014 à 23:24 :
L'A45 c'est vital et 2000 emplois pendant 5 ans ( ref A89 ) !
Qu'attendons nous ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :