"Héberger un établissement de renom nous oblige, au bon sens du terme" (Alain Givord, maire de Vonnas)

 |   |  219  mots
(Crédits : DR)
Alain Givord est le maire de Vonnas, une commune de 3 000 habitants de l'Ain, où est installé le célèbre cuisinier Georges Blanc.

Y a-t-il eu un avant et un après l'installation de Georges Blanc sur votre commune ?

Vonnas bénéficie d'un cadre de vie agréable, mais si notre ville est connue au niveau national voire international c'est indéniablement lié à la renommée de Georges Blanc. Ses activités sont un facteur essentiel au développement touristique de notre territoire.

Sur le plan économique, ces établissements génèrent-ils une activité importante ?

C'est une évidence, surtout sur le plan des emplois autant directs qu'indirects et donc sur l'économie locale. Pour la commune, l'impact financier est aussi réél. Ainsi, lorsque nous avions la main sur la taxe professionnelle, Georges Blanc était l'un des deux plus importants contributeurs.

Sont-ils aussi porteurs de contraintes ?

Je dirais plutôt qu'ils nous obligent au bon sens du terme. Nous sommes très vigilants sur l'entretien et le fleurissement afin d'offrir un cadre de vie attractif aux visiteurs et aux habitants.

Lire notre dossier complet :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :