Tourisme : le nouvel eldorado de l'escapade en ville

 |   |  680  mots
Pour attirer les touristes, Grenoble mise sur son cadre exceptionnel, ses modes de déplacements doux et ses atouts culturels
Pour attirer les touristes, Grenoble mise sur son cadre exceptionnel, ses modes de déplacements doux et ses atouts culturels (Crédits : istock)
Les métropoles de la région peaufinent leur offre afin d'attirer les « city breakers », ces Européens amateurs de courts séjours, et à fort pouvoir d'achat. Durant les vacances de printemps, retrouvez chaque jour un ou plusieurs articles de notre série "Auvergne-Rhône-Alpes : les ambitions d'un géant du tourisme". Deuxième volet : comment les métropoles régionales surfent sur la vague des "city break".

Grenoble a des atouts pour séduire

À la fois capitale des Alpes et berceau d'industries de pointe (hydroélectricité, microélectronique), Grenoble a des atouts pour séduire, le temps d'un court séjour. Desservie par une ligne de TGV et un aéroport situé à 40 kilomètres, la ville offre une vue imprenable sur plusieurs massifs (Chartreuse, Belledonne, Vercors, Taillefer). "Au bout de chaque rue, une montagne", comme l'écrivait le Grenoblois Stendhal.

La capitale des Alpes souhaite attirer davantage de touristes européens en misant sur ses atouts culturels et patrimoniaux (musée de Grenoble, Domaine de Vizille, téléphérique de la Bastille, etc.) et ses activités de montagne.

"Le boom du city break nous intéresse car Grenoble est une ville compacte, qui se prête bien à l'idée d'y passer deux à trois jours", résume le président de la Métropole, Christophe Ferrari.

En plus de pouvoir compter sur des modes de déplacements doux (métrovélos, transports en commun, autopartage, etc.), l'agglomération s'est donné plusieurs objectifs à l'horizon 2020 : développer des liaisons touristiques entre les massifs et le centre-ville ou encore créer des pass tourisme (de 24 à 72 heures) donnant accès...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :