Stations de ski  : le haut débit, un appétit stratégique

 |   |  716  mots
(Crédits : Monica Dalmasso)
[Série 3/5] A l'heure des réseaux sociaux et des smartphones, la connectivité des stations devient un enjeu stratégique pour se démarquer de la concurrence. Et aussi, assurer une promotion à moindre coût grâce au partage des photos par les utilisateurs.Troisième volet de notre série consacrée aux grands défis de la montagne de demain.

Deux-Alpes Loisirs ambitionne d'offrir une couverture globale, gratuite, de son domaine skiable à sa clientèle. "Nous devons en permanence nous adapter au mode de vie de nos clients, explique Didier Bobillier, directeur général de Deux-Alpes Loisirs, filiale de la Compagnie des Alpes. L'accès à une connexion est devenu incontournable."

Partager images et vidéos

Bien sûr, la station et une partie du domaine skiable bénéficient de la couverture en 4G, susceptible de couvrir les besoins de la clientèle française. Mais 50 % des skieurs des deux-Alpes viennent de l'étranger. Pour eux, le coût de connexion en France reste élevé. Certes, un accord entre opérateurs européens pourrait permettre dès cette année aux clients étrangers de bénéficier de forfaits 4G illimités. Mais il reste encore la clientèle non européenne, que Deux-Alpes Loisirs souhaite satisfaire.

Lire aussi : L'asphyxie financière des stations de moyenne montagne

Aujourd'hui, les skieurs veulent pouvoir partager en direct leurs aventures en montagne avec leurs amis restés chez eux. Durant les vacances de février, 20 000 skieurs se côtoient simultanément sur les pistes des Deux-Alpes. Si 5 % de ces skieurs veulent se...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :