Municipales 2020 : A la ville comme à la Métropole : un coup double historique pour les verts à Lyon

 |   |  1315  mots
Gregory Doucet, le nouveau maire de Lyon, devant ses partisans et la presse lors de l'annonce de sa victoire
Gregory Doucet, le nouveau maire de Lyon, devant ses partisans et la presse lors de l'annonce de sa victoire (Crédits : Maintenant Lyon)
Dans un doublé historique, les écologistes se hissent aux commandes de la ville comme de la Métropole de Lyon mettant ainsi un terme à près de 18 ans de mandat cumulé pour Gérard Collomb.

Article publié le 29 juin à 2:38 mis à jour à 17h45 avec résultats définitifs.

Fin de parti pour une campagne électorale hors norme, aux rebondissements quasi quotidien et profondément altérée par la crise du Covid-19. A Lyon, sur fond d'abstention record (62,24%), Grégory Doucet, tête de liste de Maintenant Lyon pour tous, devient le nouveau maire de la ville avec 52,6% des votes exprimés.

Il survole le vote face au dauphin de Gérard Collomb, Yann Cucherat (29,7% des voix), qui portait les couleurs d'une liste d'union ex-LREM/LR conclue entre les deux tours, et Georges Kepenekian, candidat divers centre sans étiquette (17,1% des voix).

La liste de Gregory Doucet, qui se présentait dans le 3e arrondissement, remporte 7 arrondissements sur 9, seuls les 2e et 6e arrondissement restent dans les mains de la droite, comme les précédentes élections. Et même si Valentin Lungenstrass, le candidat écologiste était pourtant bien placé au 1er tour dans le 2e, il n'a pas transformé l'essai face à l'union de la droite. De tous les anciens élus, seul Pascal Blache, le maire LR du 6e arrondissement, rempile donc pour un deuxième mandat avec 50,02% des voix.

"Lyon a rendez-vous avec l'histoire, le temps de l'écologie est venu. Il est temps de tracer le chemin de la transition écologique et humaniste. Je serai le maire qui écoute, qui délègue et associe et, notamment, qui ancrera les femmes dans la vie de la cité (...) Nous serons fiers demain, d'avoir agi aujourd'hui", indiquait le nouveau maire devant...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2020 à 13:31 :
Difficile de savoir si les gens ont votés vert pour ne pas voter LREM, droite ou PS. Une chose est sûre, c'est bien de changer de maire après temps d'année !
a écrit le 29/06/2020 à 11:29 :
Fini le développement économique de la métropole lyonnaise. Désormais l'heure est à la décroissance et à la fermeture des usines!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :