Municipales 2020 : David Kimelfeld ajuste son programme économique

 |   |  450  mots
(Crédits : Stéphanie Borg)
L'actuel président sortant de la métropole de Lyon défend son action pendant la crise du Covid-19. Le candidat à sa succession ajuste son programme économique pour affronter la reprise. Au programme : "nationalisations locales", rachat temporaire de certains murs commerciaux ou encore relocalisation de production.

Alors que son programme électoral égrenait près de 70 mesures en faveur de l'économie, le président sortant de la métropole de Lyon défend son bilan, et notamment son action pendant la crise, pour affronter le second tour des élections métropolitaines du 28 juin prochain. Véritable 3e homme, il affrontera sur son aile gauche l'alliance des verts et de la gauche unie et sur son aile droite l'alliance entre les ex-LREM et la droite.

A l'aulne de la crise, il ajuste son programme économique. Il intègre la majorité des mesures d'accompagnement...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :