Métropolitaines 2020 : A Villeurbanne, Bruno Bonnell sème le trouble chez LREM

 |   |  256  mots
(Crédits : DR)
La République en marche se divise à Villeurbanne, près de Lyon. Bruno Bonnell a annoncé sa candidature aux élections métropolitaines aux côtés d'Emmanuelle Haziza pour les élections municipales.

Emmanuelle Haziza et Bruno Bonnell ont annoncé ce matin, lors d'une conférence de presse, leur candidature commune aux élections municipales et métropolitaines à Villeurbanne.

Une semaine après avoir annoncé son départ des Républicains, suite à un désaccord concernant le choix des têtes de listes uniquement masculines, la conseillère municipale villeurbannaise intègre les listes de Bruno Bonnell, lui-même en lice pour les métropolitaines pour la circonscription de Villeurbanne. L'avocate brigue la mairie de Villeurbanne.

Division

Cette annonce pourrait diviser l'électorat LREM de Villeurbanne puisque le député LREM du Rhône n'a pas été investi par son parti pour les municipales, lui préférant Prosper Kabalo. Néanmoins, la présence de Morgan Griffond, référant départemental du parti lors de cette annonce, sème un peu plus le trouble.

Le candidat LREM lance un appel à figurer sur ses listes constituées de personnes issues de la société civile :

"C'est l'heure de transformer Villeurbanne. On veut faire de cette ville le Brooklyn de Lyon et pas le Bronx," précise-t-il.

Leur programme n'est pas encore défini, pourtant les deux candidats ont insisté sur le volet sécuritaire de leur programme notamment en "luttant contre le trafic de drogue". Ils se positionnent en faveur de l'anneau des sciences, un projet porté par Gérard Collomb.

Celui-ci n'a d'ailleurs pas présenté son choix concernant la tête de liste pour Villeurbanne. Choisira-t-il Bruno Bonnell ou bien le candidat investi par LREM, Prosper Kabalo ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :