Municipales 2020 : L'ex-footballeur Patrick Revelli brigue la mairie de Saint-Etienne

 |   |  619  mots
(Crédits : DR)
L’ex-footballeur star de l’ASSE reçoit le soutien de La République En Marche pour décrocher la mairie de Saint-Etienne. Une candidature de poids avec laquelle les autres candidats devront composer.

Sur les quatre candidats à solliciter l'investiture de la République en Marche pour briguer le fauteuil de maire de Saint-Etienne, Patrick Revelli était le seul à ne pas avoir l'étiquette LaREM. Et pourtant, c'est bien l'ancien attaquant vedette de l'ASSE que le bureau exécutif du parti d'Emmanuel Macron a choisi, hier soir, de soutenir.

" Nous sommes tous arrivés à la conclusion que la notoriété et la popularité de Patrick Revelli représentaient de vrais atouts pour cette élection. Il a enchanté la jeunesse de toute une partie de la population ", justifie Jean-Louis Gagnaire, ex-député de la Loire et référent LaREM pour la Loire.

Les trois autres candidats, Magali Viallon, Yann Saccucci et Jérôme Chantelot sont en effet encore peu connus des Stéphanois.

" Ils ont eux-mêmes convenus que Patrick était sans doute le mieux placé. Ils soutiennent cette candidature et seront bien évidemment présents sur la liste ", poursuit Jean-Louis Gagnaire.

"Il sait écouter, fédérer, rassembler"

Au-delà de sa popularité indéniable, qui risque de constituer un vrai écueil pour ses concurrents, Patrick Revelli a su convaincre le bureau de l'exécutif de ses qualités de leader.

" Il sait écouter, fédérer, rassembler. Il sait travailler en collectif, il a conscience de ses compétences comme de ses faiblesses. C'est une force majeure ", souligne le référent ligérien des Marcheurs.

Et d'illustrer son propos :

" Par exemple, il a d'ores et déjà dit qu'il briguait seulement le mandat de maire. Pour la Métropole, il laissera probablement la responsabilité à un autre ".

La liste n'est pas arrêtée et le programme pas établi mais quelques axes sont d'ores et déjà dressés.

" Il veut redorer l'image de la ville. Il n'est pas acceptable que Saint-Etienne n'ait pas encore l'aura nationale qu'elle mérite. Par ailleurs, trop de jeunes Stéphanois quittent la ville après leurs études. Nous allons travailler sur le mieux vivre. Patrick Revelli a une démarche simple : il vit dans la ville, constate des dysfonctionnements et veut y remédier ".

Originaire de Gardanne, Patrick Revelli est arrivé à Saint-Etienne à l'âge de 17 ans. Avant-centre vedette de l'ASSE avec lequel il a été champion de France pendant quatre ans et trois fois vainqueur de la Coupe de France, ancien joueur de l'équipe de France entre 1973 et 1977, il est depuis, resté sur la région stéphanoise où il a travaillé plusieurs années pour les Verts comme commercial.

"Sensibilité de centre gauche"

Plutôt bien implanté dans les milieux économiques, il avait jusqu'ici peu fait de politique, hormis un passage par le cabinet de Maurice Vincent (PS) avec une responsabilité sur les questions du sport.

" Je le qualifierai de sensibilité de Centre Gauche ", suggère Jean-Louis Gagnaire. A 68 ans, il cogitait depuis plusieurs mois sur le sujet de cette élection et avait assisté à plusieurs réunions de différentes sensibilités. " Nous nous sommes trouvés ", sourit Jean-Louis Gagnaire.

" Quand on nous a soumis cette idée alors que nous avions cette commande politique nationale de trouver un bon candidat à Saint-Etienne, nous avons d'abord été surpris mais finalement..., c'est une excellente idée. Edouard Philippe a d'ailleurs été enthousiasmé ".

Pour l'instant, deux autres candidats se sont déclarés : Sophie Robert pour le Rassemblement National et Olivier Longeon pour EELV. Le PS n'a pas encore annoncé sa tête de liste et le maire sortant, Gaël Perdriau (Les Républicains) n'a toujours pas officialisé sa décision malgré un premier sondage IFOP, commandé par LR, qui lui est très favorable. Selon les chiffres publiés début septembre, sa liste pourrait atteindre 43% des voix contre 7% pour une liste LREM.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :