Métropole 2020 :  François-Noel Buffet désigné candidat pour Les Républicains

 |   |  360  mots
(Crédits : DR)
L'actuel sénateur du Rhône François-Noel Buffet a officiellement été désigné comme chef de file de la droite et du centre pour la prochaine élection de la Métropole de Lyon en mars 2020.

François Noel-Buffet vient d'obtenir le soutien de son parti Les Républicains pour se lancer à la conquête de la Métropole de Lyon. Sa candidature a été préférée à celle d'Alexandre Vincendet, l'actuel maire de Rilleux-la-Pape et président de la fédération des Républicains du Rhône. Ce dernier s'est déjà rangé à l'avis de la commission, indiquant, dans un communiqué, apporter "son soutien plein et entier à François-Noël Buffet."

Sénateur du Rhône depuis 2014, l'ancien maire d'Oullins (1997 à 2007) avait déjà tenté sa chance pour accéder au poste en 2001 et 2014. Cette fois-ci, il compte bien prendre sa part à la faveur d'une élection qui se jouera au scrutin universel direct.

Positionnement

En tout cas, il est perçu, toujours selon Alexandre Vincendet, comme "une alternative crédible face à la pathétique guerre de pouvoir entre Gérard Collomb et David Kimelfeld et désormais à l'implication, contraire à tous les usages républicains, du Président Macron dans cette campagne". Même s'il devra batailler pour exister face aux deux mastodontes.

De son côté, David Kimelfeld, l'actuel président de la métropole et candidat pour un nouveau mandat - en attente de l'investiture éventuelle de LREM et toujours à couteaux tirés avec Gérard Collomb qui souhaite lui proposer une "rencontre avant les vacances" pour évaluer "une alliance sous forme de ticket gagnant et d'un passage de témoin au bout de trois ans" comme il l'a rappelé ce matin sur Cnews - s'est d'ores et déjà positionné face à ce candidat de la droite.

Lire aussi : Gérard Collomb - David Kimelfeld : la guerre totale

Il se définit ainsi  comme "un progressiste basé sur le développement économique, les solidarités et le développement durable" face à un "conservateur, soutien de François Fillon lors de la présidentielle de 2017 et de Laurent Wauquiez la même année".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :