Onze femmes chefs d'entreprise s'engagent pour David Kimelfeld

 |   |  444  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Elles sont onze femmes chefs d'entreprise lyonnaises à soutenir la candidature de David Kimelfeld à la Métropole de Lyon en 2020. A l'initiative de cette démarche : Claire Saddy, entrepreneure, fondatrice de l'incubateur féminin Les Premières, et élue du 7e arrondissement de Lyon.

Après les déclarations de candidature, l'heure des soutiens. Parmi les premières à s'élancer, onze femmes chefs d'entreprise lyonnaises annoncent publiquement leur appui à David Kimelfeld pour sa conquête de la Métropole à travers une tribune que nous avons pu consulter avant sa parution. Une douzième pourrait rapidement les rejoindre.

"Il faut avoir le courage de ses convictions. C'est vraiment la personne qui est susceptible de rassembler autour de lui, et notamment le monde économique. J'avais envie de dire que je le soutiens, mais pas seule. Mon objectif était de rassembler une dizaine de femmes : nous sommes onze actuellement, peut-être davantage demain", explique Claire Saddy.

L'élue (sans étiquette) du 7e arrondissement sur la liste de Gérard Collomb aux dernières élections municipales assume son choix.

"Le maire de Lyon a vraiment fait de l'excellent travail. Mais je ne me reconnais plus forcément dans ses discours, ses prises de position. Je crois davantage dans les thématiques portées par David Kimelfeld, comme la prise en compte de l'écologie ou l'attention aux plus fragiles et par ses méthodes qui s'appuient sur l'intelligence collaborative," ajoute-t-elle.

"C'est un décideur qui sait piloter une collectivité de façon moderne et collaborative ; un mode de gouvernance participatif et efficace auquel nous sommes attachées et que nous appliquons, nous-même dans nos entreprises", écrivent-elles dans leur déclaration.

Engagement pour l'égalité femme-homme

Au-delà de sa capacité à fédérer, ces onze entrepreneures, saluent également l'engagement "réel" de l'actuel président de la Métropole en faveur de l'égalité homme-femme et de la mixité.

"En tant qu'actrices de l'économie, nous saluons le fait que David Kimelfeld ait un parcours entrepreneurial. Son investissement réel à la promotion de l'égalité femmes-hommes constitue pour nous un motif de soutien supplémentaire à sa candidature. En tant que femmes engagées dans la vie économique et sociale de notre territoire, nous pensons que le projet politique porté par David Kimelfeld est à même de le faire rayonner, de favoriser son attractivité et d'en faire un espace serein et agréable à vivre", poursuivent-elles.

Concrètement, elles soutiendront ses actions publiques. Certaines s'engageront sur le terrain, à ses côtés.

Les onze signataires

  • Marianne Borthayre, présidente, e-Hôtels Lyon
  • Nicole Dubois, dirigeante, Agence Dédale
  • Laurence Favaro, dirigeante, Turquoize Trainings
  • Patricia Gros-Micol, dirigeante fondatrice, Handishare
  • Martine Joulia-Cubizolles, cofondatrice, Novaxel
  • Christelle Koch, dirigeante, Cabinet T'Hompouss
  • Claudine Pagon, directrice générale agence de communication, fondatrice du Repère des Créateurs
  • Céline Paravy-Atlan, fondatrice et dirigeant Mapièce
  • Blandine Peillon, présidente de Jours de Printemps
  • Claire Saddy, dirigeante Tipi Formation

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/02/2019 à 11:21 :
Bravo !
Courage féminin , belle énergie
A suivre.
a écrit le 07/02/2019 à 13:51 :
Grotesque.

Quand l'égalité homme femme sera réelle ce sera David Kimelfed qui trouvera du monde pour soutenir une candidature féminine.

Là c'est du n'importe quoi, le message envoyé est incompréhensible, pourquoi des femmes qui s'unissent pour soutenir la candidature d'un mec mais enfin c'est ce qu'il se passe depuis des millénaires ! Où est l'évolution égalitariste ? Enfin moi je comprends bien et c'est bien pour ça que j'interviens hein...

IL serait temps de chasser l'hypocrisie, masculine ou féminine, en politique. Merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :