Présidentielle 2017  : ces chercheurs testent des modes de scrutin alternatifs

 |   |  516  mots
L'un des principaux écueils du système français est le poids du vote utile.
L'un des principaux écueils du système français est le poids du vote "utile". (Crédits : reuters.com)
Le scrutin présidentiel à deux tours n'est pas exempt de paradoxes. Il favorise notamment le vote "utile" défavorable aux petits candidats. Pour permettre d'exprimer au mieux les rapports de force au sein de l'opinion, certains chercheurs du laboratoire GATE Lyon Saint-Etienne (CNRS) expérimentent des systèmes de vote alternatifs.

Donald Trump a remporté le scrutin présidentiel américain contre Hillary Clinton alors que celle-ci avait plus de 2 millions de suffrages d'avance. Ce paradoxe récent est l'un des nombreux exemples démontrant l'importance du mode de scrutin dans le résultat d'une élection. "En fonction du système de vote utilisé, on peut ne pas élire le même président", résume Stéphane Gonzalez, enseignant-chercheur en économie au sein du laboratoire Groupe d'analyse et de théorie économique (GATE Lyon Saint-Etienne - CNRS).

Ce spécialiste de la théorie des jeux fait partie des rares économistes qui interrogent scientifiquement les outils de la démocratie et expérimentent des modes de scrutin alternatifs. Les résultats de ces travaux seront présentés au grand public le 28 avril à l'université Jean-Monnet (Saint-Etienne) au cours d'un cycle de tables rondes intitulé "Comment construire les outils démocratiques de demain ?".

L'écueil du vote utile

Le scrutin à deux tours qui va permettre aux Français d'élire le (la) futur(e) président(e) de la République n'est pas exempt de paradoxes.

"Il arrive que le fait de gagner des voix soit défavorable à un candidat, illustre Stéphane Gonzalez. Par...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :