Grenoble Alpexpo : vers une entrée au capital de la région Auvergne-Rhône-Alpes

 |   |  934  mots
(Crédits : DR)
Alors que le centre de congrès grenoblois Alpexpo amorce un redressement attendu depuis plusieurs années, l’équipement grenoblois vient d’être transféré à la métropole de Grenoble. Il pourrait bientôt voir l’entrée à son capital de la région Auvergne Rhône-Alpes, qui n’avait pas caché son intérêt pour ce centre de congrès au printemps dernier. Une occasion, pour les partenaires grenoblois, de trouver un nouvel élan pour ce centre.

Le message n'est pas passé inaperçu, et même depuis généré un grand pas en avant. Lors de la dernière édition du salon Mountain Planet en avril dernier, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, avait tendu la main à la ville de Grenoble, concernant l'avenir de son parc de congrès.

"Alpexpo est l'un de nos fleurons, c'est un bijou. J'ai proposé à Piolle et à Ferrari que l'on travaille pour moderniser de fond en comble la structure. (...) On peut l'assumer nous, je suis prêt à ce qu'on mette le paquet, parce qu'un outil comme ça, si on veut être à la hauteur de nos concurrents italiens ou suisses, il faut le moderniser".

Résultat : quelques mois plus tard, ses deux actionnaires principaux, la Ville de Grenoble et Grenoble Alpes Métropole, ne cachent plus leur nouvelle ambition : accueillir la Région au sein du capital de cet équipement, voire le Département de l'Isère.

"Christophe Ferrari a confirmé, lors du Conseil Métropolitain de décembre dernier, la proposition de la Région d'entrer à la gouvernance d'Alpexpo de participer au développement du site", résume Claus Habfast, président de l'équipement.

Les modalités de cette arrivée sont cependant...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :