Département du Rhône : soupçons de laxisme sur des subventions aux entreprises

 |   |  358  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
En réponse à une alerte lancée par l'association des contribuables actifs du lyonnais, le conseil départemental du Rhône vient de créer une commission chargée d'évaluer l'efficacité de son dispositif de soutien à la création d'emplois.

Pour consulter cet article en accès libre, souscrivez à notre offre d'essai gratuite et sans engagement. Depuis quelques jours, le conseil départemental du Rhône planche sur l'évaluation de l'efficacité des aides accordées aux entreprises ces dernières années. Un travail conduit en toute discrétion. "Une commission spéciale vient d'être mise en place à cet effet, elle devrait rendre ses conclusions en mai ou juin et le Département prendra alors une décision sur ce sujet", se borne-t-on à indiquer au conseil départemental.

18 entreprises dans le collimateur

A l'origine de cette commission présidée par Christiane Agarra, vice-présidente chargée du Budget, une étude réalisée par Canol, l'association des contribuables actifs du lyonnais qui pointe des dysfonctionnements sur ce système d'aides. Lesquelles devaient à priori être accordées à des entreprises en contrepartie de créations d'emplois et donc faire l'objet de vérifications afin de s'assurer que les objectifs sont bien atteints.

"Le nouveau conseil départemental a réalisé ces contrôles en 2015 et 2016. Ils montrent que 18 entreprises sur 63 n'ont pas respecté leurs engagements ; ceci correspondant contractuellement à un...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/01/2018 à 9:32 :
Quand on voit dans le cash investigation de hier soir, que le tribunal de commerce de la ville dans laquelle est implantée lactalis est tenu par un responsable de chez lactalis on ne peut que douter de l’honnêteté des tribunaux de commerce dans son ensemble.

Ce ne sont pas des juges professionnels, d'affamer la justice a permit à l'oligarchie d'infiltrer massivement cette institution de personnages aussi douteux que compromis, il serait temps que cela cesse, sinon on a pas fini à l'étranger de se moquer de nous et de nous mépriser pour notre compromission ouvertement affichée.

ET c'est certainement ça le pire, que notre oligarchie est incapable de comprendre, c'est que les autres oligarchies du monde, surtout américaine, les observent et voit les andouilles auxquels ils ont a faire en europe, ensuite rien de plus facile de pénétrer les marchés et d'acheter cette bande d'incompétents plus ou moins directement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :