101 M€ pour le plan formation : le préfet Delpuech compose sans la Région

 |   |  450  mots
Un jeune en formation au campus Véolia, à Jonage.
Un jeune en formation au campus Véolia, à Jonage. (Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Le préfet de la région Auvergne Rhône-Alpes Michel Delpuech a annoncé la prochaine signature d'une convention pour la mise en œuvre régionale du plan 500 000 formations à destination des demandeurs d'emplois. Pour mettre en place ce dispositif annoncé par François Hollande, un budget de 101 millions d'euros a été débloqué. La Région refuse toujours d'y participer.

"Pour nous l'absence de la Région ne change rien, notre engagement pour la formation est le même", annonce le préfet de la région Auvergne Rhône-Alpes Michel Delpuech. Quelques minutes plus tôt, il a détaillé devant les partenaires sociaux et aux côtés de Pôle Emploi et du Coparef la déclinaison régionale du plan 500 000 formations pour les demandeurs d'emploi. Un programme ambitieux lancé par le gouvernement au début de l'année 2016.

Or, depuis le début des discussions, le président Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez a toujours affirmé son refus de participer à la mise en œuvre de ce programme. Dans un entretien aux Echos début avril, il indiquait ne pas vouloir "mettre un euro."  Une affirmation réitérée lors du vote du budget primitif. Laurent Wauquiez préfère signer des conventions au cas par cas avec les entreprises.

"Nous ne sommes pas en rivalité avec l'Etat, mais nous voulons plutôt nous adapter à chaque branche", indique-t-on à la Région. Comme ce lundi avec le groupe O2, spécialisé dans le service à la personne qui envisage 1 200 recrutements dans l'année. La Région financera dans un premier temps 80 formations CARED (contrat d'aide et de retour à la formation...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :