Saint-Etienne métropole veut déceler les talents des quartiers

 |   |  337  mots
La Fabrique à entreprendre disposera de relais en plusieurs lieux de l'agglomération stéphanoise.
La Fabrique à entreprendre disposera de relais en plusieurs lieux de l'agglomération stéphanoise. (Crédits : YP)
L'agglomération stéphanoise vient de lancer sa Fabrique à entreprendre. Un dispositif qui rassemble les acteurs locaux de l'aide à la création / reprise d'entreprise. Il vise l'accompagnement de 300 porteurs de projets par an, avec pour cœur de cible les habitants des quartiers prioritaires.

L'agglomération de Saint-Etienne métropole a lancé ce mardi 7 juillet sa Fabrique à entreprendre. Inédit sur le territoire français, ce dispositif qui réunit 13 partenaires vise à proposer une « offre globale et progressive d'accompagnement à la création et la reprise d'entreprise ». Avec pour cœur de cible les habitants des quartiers prioritaires des 45 communes de l'agglomération.

Guichet unique

La Fabrique à entreprendre servira de guichet unique. Orchestrée par la Mife Loire Sud (Maison de l'information sur la formation et l'emploi), elle disposera de relais en plusieurs lieux de l'agglomération (Maison de l'emploi de Saint-Etienne, Montreynaud, Saint-Chamond, Rive-de-Gier et le Chambon-Feugerolles). « L'idée est de promouvoir l'esprit d'entreprendre et de permettre aux porteurs de projets d'y voir plus clair dans les méandres administratifs », souligne le président de Saint-Etienne métropole, Gaël Perdriau.

En tant que plateforme collaborative, la Fabrique à entreprendre coordonnera les actions des différents partenaires qui la constituent (Adie, Initiative Loire, Loire active, Mife Loire Sud, Chambre de commerce et d'industrie, Chambre de métiers et de l'artisanat, Pôle emploi, etc.). Le budget de la structure, estimé à 180 000 euros par an, est cofinancé par l'Etat, le CGET, la Caisse des dépôts, le conseil régional et Saint-Etienne métropole.

Déceler les talents

Pilier de la future Ecole de l'entrepreneuriat de Saint-Etienne métropole, la Fabrique à entreprendre est un dispositif triennal qui s'inscrit dans le cadre du contrat de ville 2015-2020. Il vise a accompagner au moins 300 porteurs de projet chaque année. Ceux-ci seront accueillis sans sélection préalable. « L'objectif est de déceler et encourager les talents des quartiers afin de ne pas les perdre et de ne pas gaspiller ces talents », explique Gaël Perdriau.

La Fabrique à entreprendre s'appuie sur le dispositif CitésLab de la CDC pour identifier les porteurs de projets dans les quartiers prioritaires. Ceux-ci seront ensuite accompagnés dans le cadre d'un parcours personnalisé (analyse, formation, conseil, mise en réseau) dispensé par les différents partenaires de la plateforme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2015 à 16:24 :
Bonjour,
La nouvelle municipalité en place depuis 1 an montre sa confiance qu'elle donne aux entreprises qui souhaitent créer ou reprendre une activité ! Non Saint-Etienne n'est pas à l'abandon !! Messieurs Dames les entrepreneurs créatifs,passionnés et souhaitant redonner un nouveau souffle à votre activité venez à Saint-Etienne !!
a écrit le 08/07/2015 à 15:43 :
La nouvelle municipalité montre que créer ou reprendre une entreprise est possible au sein du bassin stéphanois!! Messieurs Dames les nouveaux entrepreneurs venez à Saint Etienne !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :