Saint-Etienne supprime trois emprunts toxiques

 |   |  132  mots
La structure de la dette stéphanoise passe de 25 % à 5 % d'emprunts structurés.
La structure de la dette stéphanoise passe de 25 % à 5 % d'emprunts structurés. (Crédits : Yann Petiteaux)
La mairie de Saint-Etienne a validé, hier soir, un protocole d'accord avec la SFIL (ex-Dexia).

La municipalité stéphanoise a validé hier soir, lors d'un conseil municipal exceptionnel, la signature d'un protocole d'accord avec la SFIL (ex-Dexia) portant sur trois emprunts structurés d'un encours total de 58,2 M€. L'accord prévoit leur réaménagement en emprunts à taux fixe (4,40 %). Le montant de indemnités de sortie (47 millions d'euros) sera financé en partie par l'écart de taux d'intérêt par rapport au taux du marché et, à hauteur d'environ 13 millions d'euros, par le fonds de soutien mis en place dans le cadre du « pacte de confiance et de responsabilité ». La mairie s'est également engagée à emprunter à la SFIL 15 millions d'euros par an pendant quatre ans au taux de 4,40 % (sur 20 ans). Grâce à cette opération, la structure de la dette stéphanoise passe de 25 % à 5 % d'emprunts structurés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :