Fibre optique en Savoie : panier de crabes et accusations multiples après la résiliation de la DSP

 |   |  1722  mots
Hervé Gaymard est pointé du doigt par le président de Soréa.
Hervé Gaymard est pointé du doigt par le président de Soréa. (Crédits : DR)
Après la soudaine résiliation de la délégation de service publique décidée par le conseil départemental de la Savoie, jusqu'alors accordée à Axione, filiale de Bouygues Energie, pour le développement de la fibre optique sur le territoire, les accusations se multiplient entre les différents acteurs du dossier. Entre "négligences", "manque de transparence" ou de "concertation", tentative de négociations et soupçons de conflit d'intérêts, ce dossier brûlant - qui devait engager environ 133 millions d'euros d'argent public - n'a pas encore révélé tous ses secrets. Mais la parole de chacun des acteurs permet d'éclaircir certains points.

Lors d'une séance au conseil départemental de la Savoie, fin octobre, son président Hervé Gaymard clouait au pilori l'entreprise Fibréa, un opérateur de fibre optique basée en Maurienne, filiale de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :