Lyon-Turin : le commissaire-enquêteur Guy Truchet a-t-il voulu placer l'entreprise familiale ?

 |   |  376  mots
(Crédits : DR)
Alors que le projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin sera une nouvelle fois abordé lors du sommet franco-italien ce mercredi à Lyon, notamment la question du financement français, d'autres aspects, plus polémiques, devraient, en revanche, être éludés. A l'instar de potentiels conflits d'intérêts qui pourraient concerner des acteurs clés de l'enquête publique. Deuxième volet de notre enquête consacrée à deux figures savoyardes de ce projet controversé.

Acteurs de l'économie - La Tribune a bien tenté de demander des explications à Guy Truchet, le commissaire enquêteur qui, avec ses collègues chargés de l'enquête publique du Lyon-Turin, a avancé cette recommandation en faveur de l'entreprise de son frère.

Mais l'appel téléphonique a été bref :

- "M.Truchet, vous étiez bien commissaire enquêteur pour l'enquête publique sur le Lyon-Turin?"

- "Oui, mais je n'ai rien à dire", réplique le commissaire enquêteur avant de raccrocher soudainement, sans autre forme de politesse.

Conflits d'intérêts ?

Pourtant, la situation de Guy Truchet pose question. Cette question est celle du possible conflit d'intérêts dans lequel se serait placé M.Truchet durant l'enquête publique.

En effet, dans son rapport, la commission d'enquête donne une recommandation surprenante, compte tenu des obligations d'indépendance et d'impartialité auxquelles sont tenus les commissaires enquêteurs. À la page 124 du rapport de la commission d'enquête, on peut lire le passage suivant :

"La Commission invite RFF à étudier le mémoire de l'entreprise Truchet TP qui propose de mettre à disposition du projet un terrain de 9 hectares dans la zone artisanale d'Arbin,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2017 à 9:27 :
Même l'enquête publique est entachée de compromission ?! Ouahou là ils y sont allés très fort avec ce projet les magouilleurs...

"Résistance dans la vallée" (gratuit) http://www.monde-diplomatique.fr/2014/12/QUADRUPPANI/51054

"Ligne grande vitesse Lyon-Turin : un projet à 30 milliards d’euros pour des bénéfices douteux" http://multinationales.org/Ligne-grande-vitesse-Lyon-Turin-un

"Grenoble se désengage du projet controversé de ligne à grande vitesse Lyon-Turin" https://www.bastamag.net/Grenoble-se-desengage-du-projet-controverse-de-ligne-a-grande-vitesse-Lyon

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :