Lyon-Turin : la ministre des Transports annonce une "pause"

 |   |  331  mots
(Crédits : DR)
Dans le cadre du ré-examen des projets d'infrastructures ferroviaires décidé par le président de la République, Elisabeth Borne, ministre des Transports, annonce une "pause" dans la réalisation de la liaison ferroviaire Lyon-Turin.

Après l'A45 remise en cause, c'est un autre grand projet d'infrastructure qui est en proie à de nouveaux questionnements. Dans un entretien accordé au site Reporterre, la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a affirmé ce mercredi que le projet ferroviaire Lyon Turin entre "en pause". Cette suspension, annoncée à l'issue d'une conférence de presse datant du 6 juillet, durant laquelle Nicolas Hulot détaillait  le plan Climat du gouvernement, entre dans le cadre du ré-examen des projets d'infrastructures ferroviaires décidé par le président de la République.

La ministre est auditionnée ce 20 juillet par la Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat.

"Le président de la République vient d'annoncer que, dès lors que les engagements qui ont été pris et les besoins incontournables en termes d'entretien et de regénération dépassent de dix milliards les recettes prévisibles à ce stade, nous sommes obligés de faire une pause pour réfléchir au modèle de mobilité et prioriser les projets", explique la ministre.

La liaison ferroviaire Lyon-Turin est estimée - au moins - à environ 28 milliards d'euros, financée notamment par l'Union européenne, la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/07/2017 à 15:30 :
Je pense sérieusement que nous tenons là une excellente ministre du transport, profitons en donc elle ne devrait pas rester longtemps puisque les lobbys vont avoir beaucoup de mal à la supporter.

"Liaison Lyon-Turin, grand projet inutile par excellence: Résistance dans la vallée" https://www.monde-diplomatique.fr/2014/12/QUADRUPPANI/51054 (article gratuit et passionnant)

"Lyon-Turin : une ligne ferroviaire à 30 milliards d’euros pour gagner une heure ?" https://www.bastamag.net/Lyon-Turin-une-ligne-ferroviaire-a

"Exclusif. LGV Lyon-Turin : le scandale prend de l’ampleur" https://www.politis.fr/blogs/2015/02/exclusif-lgv-lyon-turin-le-scandale-prend-de-lampleur-30159/

extrait de ce dernier article:"Quelques jours avant que les deux chefs d’État, François Hollande et Sergio Mattarella, se retrouvent à Paris, le 24 février, pour le sommet annuel franco-italien, un nouveau document révèle l’ampleur des conflits d’intérêts touchant le projet de liaison ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin"

CQFD
Réponse de le 25/07/2017 à 8:19 :
et quid des camions qui polluent nos vallées de SAVOIE et de Haute SAVOIEet créent des accidents
Réponse de le 25/07/2017 à 8:22 :
et quid des camions qui polluent nos vallées de SAVOIE et de Haute SAVOIE et créent des accidents. Et la construction d'un nouveau tunnel au FREJUS, ce n'est peut être pas un lobby
Réponse de le 26/07/2017 à 10:19 :
Camion, pourriez vous je vous prie exprimer plus clairement votre réponse ?

Quel est le rapport avec mon commentaire je vous prie ?

Selon vous il faudrait valider une idée désastreuse pour pallier à autre idée désastreuse ? Pourriez vous nous expliquer le cheminement de votre pensée ? Merci.

"Projet de LGV Lyon-Turin : ces évidences simplistes qui masquent des mensonges" https://www.marianne.net/debattons/tribunes/projet-de-lgv-lyon-turin-ces-evidences-simplistes-qui-masquent-des-mensonges

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :