Quand l'accès au gaz devient un enjeu d'attractivité

 |   |  713  mots
(Crédits : GRTgaz-Philippe Dureuil)
En matière de transition énergétique, le gaz veut s'imposer en France en se substituant au charbon ou au pétrole. Mais s'il peine encore à séduire, sa facilité d'accès peut devenir un véritable atout pour développer l'attractivité du territoire et favoriser l'implantation des industries.

En 2014, GRTgaz et le PIPA signaient une convention pour développer la capacité gazière de la filiale d'Engie au sein du parc industriel de la plaine de l'Ain. L'intérêt pour ce dernier ? Se montrer compétitif, attractif, et ainsi susciter l'envie des industriels, consommateurs de gaz, de s'installer sur le site. Entre 2016 et 2017, GRTgaz va investir sur ce site six millions d'euros afin d'augmenter la capacité d'acheminement du gaz vers le réseau de distribution. "On nous demande désormais 'que proposez-vous en terme de desserte pour que je puisse attirer des entreprises ?'", confirme Georges Seimandi, délégué territorial Rhône-Méditerranée de GRTGaz.

Lire aussi : Pourquoi le PIPA continue de séduire les industriels

Dans le même mouvement, GRTgaz participe à l'Appel des 30, porté par la métropole de Lyon. Ce projet vise à développer de nouveaux pôles d'activités autour des filières de la chimie, de l'énergie et de l'environnement dans la Vallée de la Chimie.

"L'objectif est dans un premier temps de valoriser les friches industrielles, de Feyzin jusqu'au sud de Vienne. Quand une entreprise dépose un dossier, nous sommes associés dès le début pour le pré-étudier, et proposer...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :