Maurice Bansay (Apsys) : "Nous avons l’intention ferme de réaliser Neyrpic"

 |   |  1119  mots
(Crédits : DR)
Engagé sur le projet de centre commercial Neyrpic - un grand ensemble commercial qui occuperait d'anciennes friches industrielles aux portes de Grenoble, en Isère - le groupe Apsys, fait à nouveau face à un recours en référé. Une énième contestation depuis 2007, cette fois-ci déposée récemment par un collectif de citoyen soutenu par "Notre Affaire à tous". Pour autant, Maurice Bansay, président-fondateur du groupe parisien familial de 400 salariés, qui gère près de 32 actifs immobiliers entre la France et la Pologne, se dit confiant et annonce une ouverture pour 2022, confortée selon lui par l’épisode du Covid-19.

Depuis ses débuts, le projet commercial Neyrpic a suscité de nombreuses contestations, notamment des commerçants du centre-ville, voire même de la Chambre de commerce et d'industrie. Que leur répondez-vous ?

Maurice Bansay : Nous avons toujours dit que notre objectif n'était pas de faire de l'alimentaire étant donné la proximité d'un hypermarché à quelques pas du site.

Neyrpic propose un site de balade et de déambulation, comprenant non seulement des commerces mais également un food hall et des loisirs (fab lab, mur d'escalade, vague de surf, salle de fitness), le tout sur un site déjà très bien desservi par les transports en commun. Nous visons en premier lieu les habitants de la vallée du Grésivaudan, car ils ont aujourd'hui du mal à accéder à l'hyper-centre, tout en freinant une partie de l'évasion commerciale vers Lyon ou Chambéry avec un centre de shopping de nouvelle génération.

Car Neyrpic - qui tire son nom du groupe Alstom, connu sur la région pour avoir équipé de nombreux barrages et qui représente encore tout un symbole industriel - sera une usine industrielle transformée adossée à un programme de renouvellement urbain de dernière génération. L'objectif étant de créer un véritable cœur de ville pour l'agglomération de Saint-Martin-d'Hères, qui ne disposait pas...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :