Tendance : L'habitat intergénérationnel, une nouvelle façon de vivre ensemble

 |   |  1017  mots
(Crédits : DR)
L'habitat intergénérationnel représente une solution face à l'augmentation du nombre de seniors.

Les 75 ans et plus seront deux fois plus nombreux en 2050 en Auvergne-Rhône-Alpes qu'aujourd'hui. Selon une étude récente de l'INSEE et de l'Agence Régionale de Santé, leur nombre devrait ainsi passer de 726 000 à près d'1,5 million. A cette échéance, les seniors représenteront 15% de la population régionale, alors qu'ils ne pesaient que 7% il y a 20 ans.

En France, ils seront au nombre de 13,7 millions en 2070. Devant cette montée en puissance, pouvoirs publics, collectivités locales et bailleurs sociaux s'inquiètent. Comment assurer à ces populations, notamment à celles qui ne peuvent s'offrir un hébergement dans des résidences coûteuses, une retraite digne et paisible, repoussant le plus possible une entrée en Ehpad ?

Auvergne-Rhône-Alpes, pionnière sur le sujet

L'habitat intergénérationnel pourrait représenter une partie de la réponse. Kesako ? Il s'agit de résidences spécifiquement construites pour mêler des populations d'âges différents pouvant se rendre mutuellement des services : des seniors, des étudiants, de jeunes célibataires et des familles.

"Historiquement, la solidarité entre générations se vivait dans le cadre de la famille ou du village mais l'industrialisation...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :