« Si la production n'est pas à la hauteur, les prix pourront difficilement se stabiliser »

 |   |  940  mots
(Crédits : S.Borg)
Adopté le 13 mai dernier, le Plan local d'urbanisme et de l'habitat (PLU-H) de la métropole de Lyon devrait permettre de relancer la construction de logements neufs, selon la métropole. Avec, pour effet, d'endiguer le phénomène de pénurie et de hausse des prix qui prend de l'ampleur. Hervé Simon, président de la Fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise et Philippe Warsmann, administrateur de la FPI de la région lyonnaise ont une analyse plus mesurée.

Le Plan local d'urbanisme et de l'habitat est désormais voté, quel est votre lecture globale sur ce document ?

Nous sommes d'abord satisfaits d'avoir enfin un Plan local d'urbanisme et de l'habitat (PLU-H). Il faut désormais que tout le monde se l'approprie au plus vite et que les services d'urbanisme des communes délivrent les permis de construire. Cette procédure de réalisation du PLU-H très longue (NDLR : près de 7 ans) a ralenti considérablement la production de logements, donc la question est désormais de savoir combien de temps il faudra pour rattraper ce retard. Néanmoins, nous ne voulons pas être alarmistes. Ce PLU-H propose une capacité intéressante de production de logements neufs, au moins pour des deux années à venir, puisque nous sommes sur environ 10 000 logements nouveaux ce qui permettrait de redonner un peu d'air au marché actuellement très tendu.

A plus long terme, cette analyse est-elle la même au regard de la baisse de production qui devrait se traduire par environ un millier de logements en moins par an sur la métropole ?

C'est effectivement un point d'inquiétude. Ce PLU-H est théoriquement fait pour mettre les moyens nécessaires en face du développement de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2019 à 10:54 :
Cette idée de densification de l'habitat à Lyon se révélera une grosse bêtise dans quelques années. La majorité des habitants de Lyon rêve de pouvoir habiter dans une maison, et non dans un appartement. Au lieu d'adapter l'habitat aux transports en commun, pourquoi ne pas faire l'inverse ? Les nouveaux moyens de transports (VE, bus électrique, vélos, vélos électriques, trottinettes, etc..) devraient permettre de compenser largement les transports habituels, à un coût moins important. Laissez les villes s'étendre, promouvez l'habitat individuel, les Français vivront mieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :