Lyon-Confluence : La tour Ycone de Jean Nouvel attend ses habitants

 |   |  389  mots
(Crédits : G. Perret)
La tour de logements dessinée par Jean Nouvel à la Confluence sera achevée dans quelques semaines. La petite centaine d'appartements a trouvé preneurs à des prix oscillants entre 4500 et 10 000 euros du mètre carré.

Une  "belle hauteur" pour abriter 92 appartements du studio au T5 - entre 29 et 215 m²- tous différents."Il faut en finir avec le clonage que l'on faisait dans les années 70 en réalisant des appartements tous identiques à chaque étage ", s'exclame Jean Nouvel, fier d'avoir "réussi le pari", d'implanter une tour de logements à la Confluence.

Nous donnons ici une vue avec cet immeuble plus haut que les autres, une différenciation avec des appartements tous différents et une extériorité avec des terrasses protégées par une double peau ", décrit l'architecte.

Jean Nouvel confie qu'il a, avant tout, puisé l'inspiration au sein même du quartier de la Confluence pour imaginer Ycone :

" Il y a dans ce quartier de Lyon, le télescopage de beaucoup de personnes et d'acteurs et le mélange d'un grand nombre de styles. Ce bouillon de culture, cette émancipation où chaque projet doit trouver sa place m'ont parlé ", explique-t-il.

Commercialisation rapide

Est-ce cette signature emblématique ou le quartier ? Toujours est-il que les 92 logements ont été très rapidement commercialisés sur des tarifs allant de 4500 le m2 entre les 2ème et 7ème étages et jusqu'à 10 000 euros du m2 au 14ème et dernier étage.
Pour ce prix, les acquéreurs bénéficient d'une vue sans pareil sur l'ensemble de la Confluence et même d'une piscine sur la vaste terrasse. Entre les étages inférieurs et le 10ème, 27 logements ont été réservés au bailleur social Alliade Habitat.

Quand ce projet a démarré, le quota de logements conventionnés était atteint sur la tranche 1 de la Confluence. Il s'agit donc d'un choix assumé, tant par Cardinal et Vinci Immobilier que par Jean Nouvel ", souligne Jean-Christophe Larose, président du groupe de promotion immobilière Cardinal.

Construction délicate

Singulier, dans ses aménagements intérieurs comme à l'extérieur, cet édifice représente une prouesse technique sur le plan constructif. Débutée en 2016, sa construction a d'ailleurs donné quelques sueurs froides à ses promoteurs Cardinal et Vinci Immobilier. "Nous avons pas moins de 650 facettes différentes", fait notamment valoir Jean-Christophe Larose. Quant à la coiffe, emblématique de l'immeuble, elle s'incarne à travers une charpente métallique de 80 tonnes. Du sur mesure pour ce chantier qui aura duré près de trois ans et qui aura mobilisé jusqu'à 90 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :