Clermont-Ferrand : Turing 22 réinvente l'espace de travail partagé

 |   |  370  mots
Turing 22
Turing 22 (Crédits : DR)
Clermont-Ferrand, La Pardieu accueillera, dans quelques semaines, Turing 22, le plus grand coworking de la région Auvergne-Rhône-Alpes et l'un des plus grands d'Europe. Un projet porté par Tristan Colombet, le fondateur de Prizee et DomRaider.

Avec ses 4 700 m2, 150 places de cowork, 80 bureaux privés, 20 phones boxes, 10 salles de réunion, 6 open spaces et son auditorium : il a désormais l'avantage. Turing 22 devient le plus grand espace de travail partagé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, devançant ceux de Lyon ou de Grenoble, qui culminent déjà à 3 000 ou 4 200 m2.

Turing 22, le projet de Tristan Colombet - fondateur de Prizee puis de DomRaider - est né de l'extension de 2 500 m2 supplémentaires du bâtiment rénové au 22 allée Alan Turing qui hébergea les sociétés Prizee, Le Bivouac, DomRaider et Clermont Auvergne Metropole. L'ouverture aux nouveaux coworkeurs démarre le 4 avril.

"Dans le bâtiment initial de Prizee et de ses projets, nous pouvons désormais accueillir des indépendants, des entreprises, dont une quarantaine sont déjà attendues. Les travaux de réaménagement ne sont pas terminés, mais une centaine de personnes travaillent ici", explique Tristan Colombet.

Le montant de l'investissement reste confidentiel, mais "la BPI et plusieurs banques se sont engagées à mes côtés", lâche le dirigeant de Prizee.

Valoriser l'écosystème clermontois

"Les coworkings clermontois ont de petits effectifs : il manquait une proposition plus importante. Notre écosystème présente des atouts: un environnement confortable d'une taille intermédiaire dans un cadre de vie exceptionnel, il est riche en cluster, laboratoires de recherche tournés vers l'innovation. Il manquait un lieu pour rassembler les entrepreneurs et les startupers dans une dynamique de collaboration", poursuit-il.

Tristant Colombet ne s'est pas fixé d'objectifs de rentabilité, comme pour les entreprises qu'il a créé précédemment, mais plutôt d'attirer des entrepreneurs innovants et motivés à Clermont-Ferrand, et de leur permettre de collaborer.

La conception de Turing 22 privilégie des aménagements ouverts "propices à la discussion".

"L'animation du lieu prévoit des rendez-vous et un planning d'événements pour favoriser les rencontres entrepreneuriales. Le pouvoir du réseau est important", précise Tristan Colombet

Cuisines, espaces lounge, salle de sport, salle de sieste, terrasses sont à disposition. Turing 22 veut libérer les entrepreneurs et leurs collaborateurs des contraintes liées à l'hébergement de leur entreprise en leur proposant plusieurs offres et services répondant à leurs besoins.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2019 à 20:46 :
Ce Tristan Colombet a tout compris depuis le début.
Ce nouvel espace de travail est en tout point semblable à ce qui se fait à Dubai (entres autres !).
C'est une belle initiative et espérons que l'accueil et les prix proposés seront également au rendez-vous de ce qui pourrait devenir 'The Place' de référence.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :