Alliade Habitat va produire plus de logements sociaux

 |   |  465  mots
(Crédits : DR)
Dans un contexte très contraint par les dernières lois de finance et la baisse des aides au logement, le plus gros bailleur social de la région va renforcer sa production.

A l'heure où le monde du logement social est totalement désorienté par la RLS (réduction des loyers de solidarité), mais aussi la hausse de la TVA et d'autres mesures qui assèchent les trésoreries, Alliade Habitat fait de la résistance.

"Nous avions anticipé ces nouvelles dispositions en mettant en place plusieurs projets visant à réduire nos coûts de construction, augmenter nos ressources et trouver de nouveaux leviers financiers", explique Elodie Aucourt-Pigneau, la nouvelle directrice générale d'Alliade Habitat.

Ainsi, le bailleur social va quand même augmenter sa production pour dépasser 1500 livraisons en 2019, contre près de 1000 en 2018.

De meilleures conditions de financement

Pour relever le défi, Alliade Habitat compte mobiliser de nouvelles sources de financement.

"Le plan d'action que nous avons mis en place depuis deux ans, nous a notamment permis d'améliorer notre note. Moodys vient de nous attribuer la note A1, cela va nous donner plus de marge de manœuvre pour lever des financements avec des taux d'intérêts plus attractifs, non seulement auprès de la banque des territoires, mais aussi auprès des partenaires bancaires", fait valoir la directrice générale.

La répartition géographique des nouvelles constructions ne devrait guère varier, la métropole restera cette année encore le terrain de jeu favori d'Alliade Habitat avec quelque 800 livraisons. Les départements de Savoie, Haute Savoie et pays de Gex devraient concentrer entre 400 et 500 nouveaux logements et les extérieurs de la métropole et la Haute-Loire, le solde. En parallèle, les cessions se poursuivront sur un rythme que le bailleur souhaite plus soutenu qu'en 2018.

"Nous avons environ 1% de notre patrimoine en vente, soit 350 logements", précise Elodie Aucourt-Pigneau.

Des innovations pour suivre les attentes

Produire plus n'est pas le seul objectif de 2019. Pour "travailler en lien avec les entreprises afin de répondre à leurs besoins", le bailleur social multiplie les innovations.

Il a ainsi lancé récemment la marque "So Coloc", qui estampille un parc de plus de 600 logements en colocation destinés aux étudiants et aux alternants.400 de plus, dont une partie située face au Bel Air Camp à Villeurbanne, intégreront cette bannière cette année. Un projet d'habitat participatif est aussi sur les rails à la Croix-Rousse.

Enfin, Alliade Habitat espère frapper fort en matière d'innovation avec un projet conduit dans le cadre d'une chaire de recherche en partenariat avec l'Ecole d'architecture de Lyon, sur un projet, articulant logements, agriculture urbaine, gestes architecturaux, qui devrait voir le jour dans le 7ème arrondissement.

Après une année 2018 qualifiée de "très positive" et même contraint par les mesures gouvernementales, Alliade Habitat entend maintenir son rang de premier bailleur régional en alliant la quantité et la qualité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :