Ogic commercialise 132 logements place Bellecour

 |   |  439  mots
(Crédits : DR)
Un programme haut de gamme porté par le promoteur Ogic va voir le jour sur le site de l’Université Catholique de Lyon, place Bellecour. Les logements seront livrés en 2018.

Difficile d'évaluer le nombre d'années depuis lesquelles aucun logement neuf n'a vu le jour place Bellecour, c'est pourquoi le programme porté par Ogic fait figure de véritable exception, dans le paysage immobilier lyonnais. Et il répond à un véritable besoin. « La demande de logements est très forte sur la Presqu'ile, et nous avons besoin d'un centre-ville habité pour maintenir les services publics en cœur de ville. Certaines villes dépensent aujourd'hui des sommes considérables pour ramener les habitants dans le centre, Lyon n'est pas dans ce cas, c'est une bonne chose », commente Denis Broliquier, maire UDI du 2e arrondissement.

Un ensemble mêlant neuf et ancien

C'est donc en lieu et place de l'Université Catholique de Lyon, qui quittera la place Bellecour pour le site des anciennes prisons cet été qu'Ogic s'apprête à lancer les travaux de construction d'un ensemble installé et baptisé « 31 place Bellecour ». Le projet vise à réhabiliter certains bâtiments pour les transformer en logements et à construire un immeuble neuf.

« Cet ensemble est aujourd'hui composé de plusieurs bâtiments construits entre le 17ème siècle et les années 60. Celui des années 60, situé en cœur d'îlot va être démoli, alors que les autres seront conservés », explique Stéphane Gouttenoire, directeur régional de l'agence Ogic Lyon.

A l'emplacement du bâtiment démoli, le promoteur reconstruira un immeuble neuf permettant d'abriter 85 appartements du studio au T5 sur 6 étages. Les autres logements, dont 35 logements sociaux gérés par Habitat et Humanisme, seront installés dans les bâtiments anciens réhabilités à cet effet. Enfin, un étage souterrain de parking sera construit sous l'immeuble neuf et des commerces borderont la place Bellecour en pied d'immeuble.

Des espaces extérieurs pour tous

En marge du bâti, Ogic a travaillé sur les espaces extérieurs. Trois petites cours intérieures vont donc être aménagées entre les différents bâtiments. Par ailleurs, à partir du 2 pièces, tous les appartements installés dans le bâtiment neuf auront leur propre balcon. La commercialisation du « 31 place Bellecour », débutera la semaine prochaine suivant des tarifs allant de 5 400 euros le mètre carré à 7 900 euros. « Nous avons déjà une dizaine de pré-réservations », annonce Stéphane Gouttenoire. Les propriétaires devront ensuite s'armer de patience, puisqu' il leur faudra attendre le premier semestre 2018 avant d'emménager dans leur appartement, dont la décoration des halls et espaces communs a été confiée à l'architecte designer Sarah Lavoine. L'architecte Jean-Jacques Ory signe quant à lui la reconfiguration de cet îlot de centre-ville et notamment le bâtiment neuf.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :