Culture  : pourquoi le musée des Confluences lance un fonds de dotation

 |   |  648  mots
(Crédits : Maxime Brochier – musée des Confluences)
Le musée des Confluences fait un pas supplémentaire vers les entreprises du territoire. Avec le spécialiste de l'expertise comptable et du conseil In Extenso, il lance un fonds de dotation destiné à financer de nouveaux projets.

Après avoir ouvert ses espaces aux entreprises, avec près de 300 privations depuis son ouverture en 2014, puis de les avoir sollicitées pour financer des oeuvres ou des activités, le musée des Confluences souhaite aller plus loin dans ses relations avec le monde économique et ajouter un niveau supplémentaire à son offre.

Pour répondre à cet objectif, il se dote d'un fonds de dotation de 600 000 euros sur trois ans. Mais le musée n'est pas seul dans cette aventure. Il a choisi de co-fonder ce produit spécifique avec le spécialiste de l'expertise comptable et du conseil In Extenso, dont le siège social est basé à Lyon.

L'entreprise a apporté 50 000 euros par an sur trois ans, la dotation initiale destinée à la création du fonds et a convaincu trois autres mécènes - Biomérieux, Boehringer Ingelheim, La Compagnie Nationale du Rhône - de les rejoindre. Le ticket d'entrée démarre à 15 000 euros "pour permettre à toutes les entreprises de participer". Par contre, elles doivent s'engager au moins pour trois ans.

"C'est pour nous l'occasion de faire racine à Lyon et de réaffirmer notre volonté d'être un acteur de la vie locale après notre indépendance acquise en avril dernier. S'engager...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :