Grenoble : La Casemate donne le coup d’envoi de sa reconstruction

 |   |  803  mots
(Crédits : DR)
Deux années après l’incendie, revendiqué par un collectif anarchiste, qui avait mis hors d’usage la moitié de ses locaux, la Casemate de Grenoble peut enfin donner le coup d’envoi de ses travaux de reconstruction. En attendant la réouverture de son 1er étage, prévu pour avril 2020, ce centre de sciences, pionnier dans son domaine lors de sa création en 1979, a profité pour diversifier son modèle économique.

La pose de la première pierre des travaux aura lieu début décembre. Après près de deux années d'attente, le centre de culture scientifique (CCSTI) La Casemate va bientôt faire peau neuve. Et surtout, reprendre possession de son 1er étage, inutilisable depuis l'incendie criminel qui avait ravagé ses locaux. Une bonne nouvelle pour ce centre de sciences qui fêtait cette année ses 40 ans au service d'un large public, allant des plus jeunes, mais aussi des adolescents et des familles.

Fondée en 1979 à l'initiative de représentants des universités et centres de recherche locaux et des collectivités locales, la Casemate s'est posée comme la première structure de ce type en France, et avait ensuite ouvert à la voie à la création d'une quarantaine de lieux similaires à travers l'Hexagone. Conçu comme une partie intégrante des fortifications de la Bastille au XVIIIe siècle, son bâtiment avait été incendié le 21 novembre 2017, dans la foulée d'une série...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :