Jazz à Vienne, plus qu'un festival d'été

 |   |  845  mots
(Crédits : Daniel_Durand)
Pendant 16 jours, l'ensemble du territoire viennois s'est adapté au rythme de Jazz à Vienne en accueillant près de 229 000 festivaliers en 2019. En attendant l'emblématique 40e édition, le festival compte jouer sa partition toute l'année.

Comme chaque année depuis près de trente ans, marquant le début de l'été, la planète jazz a débarqué à Vienne pour 16 jours de festivités. Ainsi, du 28 juin au 13 juillet 2019, près de 229 000 festivaliers (222 000 en 2018) ont assisté à au moins un concert joué à Jazz à Vienne, classé deuxième plus grand festival de jazz français, dans le top 10 des festivals en France, toutes catégories confondues.

Car si l'attention se porte généralement sur la programmation internationale, éclectique et de qualité du Théâtre antique de Vienne, un joyau classé monument historique datant du IVe siècle avant J.-C. et d'une capacité de 7 500 places, le festival démarrait en réalité dès midi avec une série de concerts (Scènes de Cybèle) qui s'enchaînaient jusqu'à trois heures du matin (Club de minuit et Jazz mix), soit près de 1 000 artistes et 250 concerts.

75% de l'offre gratuite

Ainsi, trois quarts des concerts ont été gratuits. Une offre en accès libre qui résume "le sens que l'on veut donner à notre festival", souligne Samuel Riblier, directeur du festival Jazz à Vienne et de l'établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) qui porte l'événement.

"Ces scènes ouvertes...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :