Comment le succès de la Caverne du Pont d'Arc profite au patrimoine local

 |   |  481  mots
(Crédits : Patrick Aventurier)
Le département de l'Ardèche a lancé un fonds destiné à aider les porteurs de projet de restauration d'un élément patrimonial. Cet outil financier est abondé par les retombées financières de la Caverne du Pont d'Arc.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe des vases communiquant, il ne peut être mieux illustrer que par une initiative du conseil départemental de l'Ardèche.

"Le montage de l'exploitation de la Caverne du Pont d'Arc prévoit le déclenchement du versement d'une partie des recettes au Département et à la Région au-delà d'un certain seuil de fréquentation", explique Sébastien Etienne, directeur de la culture au Département de l'Ardèche.

En 2017, le Département a ainsi reçu 100 000 euros au titre des redevances issues de la Caverne. Une somme intégralement logée au sein du Fonds de restauration du petit patrimoine emblématique visant à soutenir les projets de restauration du patrimoine local. Dépendant des recettes de la Caverne du Pont D'arc, il est cette année doté de 80 000 euros.

Des subventions couplées au financement participatif

Pour répartir cet argent, le Département lance un appel à projet en direction des propriétaires publics et privés et associations désireuses de redonner une seconde vie à un édifice possédant une véritable valeur patrimoniale.

En 2017, 25 projets ont été soumis aux services du Conseil Départemental qui en a retenu 15. Pour qu'ils obtiennent un...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/07/2018 à 17:44 :
La relecture des papiers par leurs auteurs est propice à la concentration et à la compréhension des lecteurs.. et à la crédibilité des auteurs
a écrit le 19/07/2018 à 17:19 :
on peut juste regretter que ce ne soit plus accessible en transports en commun !
mais d'autres endroits importants ou un peu moins ne sont plus desservis désormais !
c'est ca le tourisme durable ??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :