Printemps de Pérouges : l’âme sœurs

 |   |  1822  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Festival de musique confidentiel au démarrage, le Printemps de Pérouges a acquis, en 21 éditions, ses lettres de noblesse, attirant chaque année 50 000 spectateurs séduits par sa programmation hétéroclite et son "esprit" atypique. Une ascension progressive, fruit de l’engagement inaltérable de sa fondatrice Marie Rigaud, mais qui ne serait rien sans la contribution de ses deux sœurs, Anne-Lise et Elsa. Sacré trio qui imprime une âme singulière à l’événement, qui court jusqu'au 5 juillet prochain.

Pour consulter cet article en accès libre, souscrivez à notre offre d'essai gratuite et sans engagement.

Elles se taquinent, se chamaillent, se contredisent, parfois jusqu'au clash... Mais sans le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :