Auvergne Rhône-Alpes décroche le congrès mondial de la robotique 2021

 |  | 1004 mots
Lecture 6 min.
Avec la crise du Covid-19, des robots ont ainsi été adaptés sur de nouveaux métiers, comme le XuP-Steri A de Meanwhile, qui se propose de désinfecter l'air d'un espace clos.
Avec la crise du Covid-19, des robots ont ainsi été adaptés sur de nouveaux métiers, comme le XuP-Steri A de Meanwhile, qui se propose de désinfecter l'air d'un espace clos. (Crédits : DR)
C'est sur une note d'espoir que s'ouvre ce début d'année, puisque le congrès de robotique Global Robotic Cluster (GRC), rassemblant 20 clusters de la filière venus du monde entier, se prépare à se tenir en septembre prochain en Auvergne Rhône-Alpes, sous l'égide du cluster Coboteam. L'occasion de valoriser la filière régionale, qui regroupe près de 500 entreprises, et de valoriser les opportunités offertes par la crise.

On le sait peu, mais la région Auvergne Rhône-Alpes se pose comme un poids lourd en matière de robotique industrielle : son cluster, Coboteam, impulsé par le centre expert des métiers de l'innovation Thésame, s'élève même au rang de premier cluster européen, en termes de taille, avec près de 500 entreprises référencées et près de 18.000 salariés pour 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires cumulé.

"En Auvergne Rhône-Alpes, nous disposons d'une filière avec une vraie compétence autour de l'intelligence artificielle. Nous représentons ainsi un acteur non négligeable sur le plan mondial", analyse André Montaud, le directeur sortant de la plateforme d'innovation en Auvergne-Rhône-Alpes Thésame, à l'initiative du cluster robotique Coboteam. Car à l'issue d'un parcours de 20 ans à la tête de Thésame, ce dernier vient de remettre les rênes de Thésame et du cluster Coboteam à une nouvelle direction collégiale, qui sera déployée et annoncée courant janvier.

Il se souvient de chacune des étapes ayant abouti à la création de cette filière :

"Nous avons fondé le congrès de robotique Global Robotic Cluster (GRC) en 2017. Au début, nous étions quatre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2021 à 15:51 :
C'est vrai que ça comprend st Etienne et Clermont-ferrand sans oublier la vallée du plastique, c'est bien normal.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :