Chantier de l'A480 : quels impacts pour les entreprises grenobloises ?

 |   |  1318  mots
(Crédits : DR)
La société AREA a convié, jeudi 11 avril, une centaine de chefs d’entreprises au sein de l’amphithéâtre de la CCI de Grenoble, en marge d'une manifestation qui avait rassemblé, devant les locaux, une poignée d'opposants. Avec, au menu, les principaux points de ce chantier qui doit s’échelonner sur une durée de trois ans. Un secteur qui représente un fort enjeu d’accessibilité pour la métropole grenobloise, avec ses quelques 100 000 véhicules en circulation chaque jour.

Une réunion pour informer et lever les interrogations des chefs d'entreprises, qui font partie des premiers concernés par les grands travaux entrepris sur l'A480, le principal équipement routier de contournement de Grenoble. La rencontre, qui s'est tenue ce jeudi 11 avril à la CCI de Grenoble, promettait de répondre aux principales questions des acteurs grenoblois.

Avec le croisement de deux chantiers concomittants, que sont le passage de 2 à 3 voies pour l'A480, qui relie Grenoble à la barrière de péage de Voreppe (pris en charge par AREA), ainsi que le remodelage de l'échangeur du Rondeau, situé plus au sud (lui-même dirigé par l'Etat), les patrons grenoblois sont venus en nombre afin d'essayer de comprendre et d'anticiper la circulation au sein de l'Y grenoblois au cours des mois à venir.

"Il s'agit d'un chantier important car la non fluidité de l'agglomération est une limite à son développement économique, et concerne à la fois les artisans, collaborateurs et salariés des entreprises", rappelait en introduction le président de la CCI de Grenoble, Jean Vaylet.

"Il suffit de prendre sa voiture à Grenoble pour se rendre compte à quel point cet axe est encombré", résumait quant...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :