Lyon :  la Vallée de la Chimie poursuit sa mue

 |   |  567  mots
(Crédits : DR)
La transformation de la Vallée de la Chimie continue. "L'Appel des 30" propose près de 30 nouveaux hectares aux porteurs de projets dans les secteurs de la chimie, des énergies et des cleantech. Pour la première fois, certains espaces sont ouverts aux projets privés et citoyens.

Depuis son lancement en 2014, l'Appel des 30, une initiative réunissant une trentaine de partenaires privés et publics coordonnée par la métropole de Lyon, se mobilise pour redynamiser la Vallée de la Chimie, au sud de Lyon - un territoire de 11 000 hectares s'étirant sur 25 km, regroupant 14 communes, plus de 100 000 habitants et 50 000 salariés.

Concrètement, chaque édition met en lumière des hectares libérés (une soixantaine identifiés depuis 4 ans) par les industriels de la vallée, composés de locaux délaissés ou des terrains contraints par le Plan de prévention des risques technologiques. Après une phase de sélection collégiale, ils sont cédés ou loués (baux emphytéotiques), par les propriétaires, aux porteurs de projets dans les secteurs de la chimie, des énergies et des cleantech, la Métropole ayant un rôle d'animation et d'accompagnement. 

Lire aussi : Vallée de la chimie : "L'Appel des 30 !" est lancé

30 hectares identifiés

Ce troisième - et dernier - appel à projets (ouvert jusqu'en octobre 2018 pour une désignation en mars 2019) met en lumière 30 hectares de fonciers disponibles dont 10 000 m2 de surfaces immobilières existantes ou à construire.

Près de dix hectares...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :