Pourquoi la région Auvergne-Rhône-Alpes renforce sa position à VivaTech 2018

 |   |  749  mots
(Crédits : DR)
La région Auvergne Rhône-Alpes tient salon à VivaTech Paris, la grande messe des nouvelles technologies française. Fidèle à ses ambitions et à sa stratégie pour ce secteur clé de l'économie régionale, elle investit chaque année davantage dans cet événement. Elle présentera 32 startups autour de deux thèmes centraux : l'Agritech et la Foodtech.

L'objectif de Laurent Wauquiez : faire de son territoire la "Silicon Valley européenne". Pour y parvenir, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes cultive, après le CES de Las Vegas, une autre vitrine de choix pour ses startups : le salon consacré à l'innovation et à entrepreneuriat Viva Technology, qui s'ouvre ce jeudi 24 mai à Paris.

Des investissements qui grimpent

Auvergne-Rhône-Alpes est partenaire de Viva Tech depuis la première édition. Mais depuis l'année dernière, la région a accédé au statut de "grand partenaire" du salon en tenant un stand dédié à ses entreprises.

D'édition en édition, ses investissements (non communiqués), offrent une visibilité grandissante à ses startups. Les entreprises de la région croiseront cette année 68 000 visiteurs et 1 400 investisseurs d'une centaine de pays différents.

"C'est un salon très intéressant pour les entreprises du numérique qui peuvent proposer des solutions innovantes et faire des démonstrations. On y trouve un bon mélange entre fournisseurs et investisseurs qui est très intéressant", analyse Juliette Jarry

Valoriser les filières Agritech-Footech

Intégrée au "lab Agritech-Footech", la région veut promouvoir, sur 200...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :