Clermont-Auvergne et Michelin unis pour transformer Clermont-Ferrand

 |   |  516  mots
Future façade d'entrée du bâtiment d'accueil de Michelin.
Future façade d'entrée du bâtiment d'accueil de Michelin. (Crédits : DR)
Michelin et Clermont-Auvergne métropole main dans la main. Jean-Dominique Senard et Olivier Bianchi ont présenté le projet de réaménagement de la place des Carmes de la ville et de transformation du siège social du groupe. Deux chantiers qui modifieront durablement et sensiblement le visage de la cité auvergnate.

Pour consulter cet article en accès libre, souscrivez à notre offre d'essai gratuite et sans engagement.

"Si le doute persistait, nous envoyons un signe fort, annonce Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin. L'entreprise restera à Clermont-Ferrand et nous sommes fiers d'avoir notre siège ici." Michelin et la métropole Clermont-Auvergne ont travaillé ensemble pour réaménager la place des Carmes et le siège social de l'entreprise.

Michelin investit 20 millions d'euros sur deux ans pour le transformer. "Ce projet exprime la manière nouvelle dont la manufacture s'ouvre à la ville et au monde", précise Jean-Dominique Senard. Exemple de ce changement, la création d'une façade entièrement repensée qui rompt totalement avec l'image du culte du secret de l'entreprise. Fondamentalement remanié dans sa structure, le nouveau bâtiment d'accueil fera la part belle à la transparence et à la proximité.

Partenariat public-privé

Pensée dans sa globalité, la métamorphose des Carmes affirme le rayonnement mondial qu'est devenu Michelin tout en proposant un nouveau lieu de vie aux riverains. Le réaménagement se fonde sur un séquençage menant de l'espace public métropolitain à l'espace...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :