Chambéry Grand Lac  : les raisons d'une union

 |   |  529  mots
Chambéry Grand Lac devient le nouveau vecteur de promotion du développement économique du bassin de Chambéry.
Chambéry Grand Lac devient le nouveau vecteur de promotion du développement économique du bassin de Chambéry. (Crédits : Chambéry Métropole)
La nouvelle bannière commune pour le développement économique du bassin de Chambéry voit le jour en raison d'un contexte qui n'a jamais été aussi favorable à ce regroupement.

« Qui eût cru qu'un jour les trois agglomérations partiraient un jour sous la même bannière, interroge Dominique Dord, le maire d'Aix-les-Bains et président de la communauté d'agglomération du Lac du Bourget, lors de la conférence de presse officialisant le lancement de Chambéry Grand Lac, vendredi. Cela semblait hors de portée il n'y a pas si longtemps. »

Acteurs de l'économie annonçait mardi le lancement de Chambéry Grand Lac. Cette bannière commune est destinée à attirer les investisseurs sur le bassin de Chambéry d'Aix-les-Bains à Montmélian. Elle sera présente au Salon de l'immobilier d'entreprise à Paris du 2 au 4 décembre. Les chefs d'entreprises rassemblés dans le Club des ambassadeurs de Métropole Savoie sera sollicité pour contribuer à la promotion du territoire.

Incités par la loi NOTRe

Or, si huit collectivités* du bassin de Chambéry regroupent leurs forces en matière d'attractivié des investisseurs, c'est bien parce que la réorganisation territoriale, prévue par la loi NOTRe, ne leur laisse guère d'autre choix.

« En Savoie, historiquement, c'est le département qui a mis en place les structures économiques », rappelle Dominique Dord. Mais la loi NOTRe transfèrera dès le 1er janvier 2016 les compétenecs économiques aux régions, qui devront présenter un schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation (SRDEII).

Assurer la lisbilité

Et c'est bien pour s'affirmer dans ce futur schéma, que rédigera le prochaine exécutif de la région Auvergne-Rhône-Alpes, que les intercommunalités du bassin de Chambéry ont joint leurs forces. En effet, c'est la région qui décidera de la promotion du développement économique et des aides aux entreprises... en lien avec les intercommunalités.

« Nous devons être prêt et avoir une lisibilité pour nous positionner comme le point focal entre les trois métropoles de Lyon, Genève et Grenoble », explique Xavier Dullin, le président de Chambéry métropole.

Raisons budgétaires

La raréfaction de l'argent public a aussi eu un rôle moteur dans la décision d'unir les forces. « Nous n'avons plus les moyens de faire la promotion de notre territoire chacun de notre côté », souligne Dominique Dord.

« Nous devons jouer la complémentarité, assure Béatrice Santais, la maire de Montmélian et présidente de la communauté de communes Cœur de Savoie. Après avoir été concurrents, nous passons à une étape nouvelle : devenir attractifs ensemble. »

Quid de la fiscalité?

Si les intercommunalités ne s'affichent plus comme concurrents, il reste cependant à mettre en place un mécanisme de répartition de la fiscalité liée à l'implantation d'entreprises, souligne Dominique Dord. « Cela viendra dans un sceond temps, affirme le maire d'Aix-les-Bains. Nous devons d'abord prouver l'efficacité de notre union. »

* Chambéry métropole, Grand Lac (la communauté d'agglomération du Lac du Bourget), Cœur de Savoie (la communauté de communes autour de Montmélian), Métropole Savoie (le syndicat mixte en charge du SCOT), les syndicats mixtes en charge des parcs d'activités économiques (Savoie Technolac, Savoie Hexapole, Alpespace), l'Agence économique de la Savoie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2015 à 18:13 :
Merci Mmes et Ms les élus savoyards de votre clairvoyance et de votre sagesse. Amoureux de votre région, arpentée depuis 1977, du Revard et des Bauges aux confins du Queyras, sans oublier un TMB , de Genève à Briançon ou de Bellegarde à Sisteron, j'ai toujours senti UNE AME particulière à votre territoire. De la diversité et des différences vous êtes en train de faire renaître l'esprit du Duché de Savoie, dans les plus nobles termes et implications qui'il doit avoir...sous une nouvelle forme. Vous êtes des précurseurs, chapeau bas.! En tant qu'ex-'élu et technicien territorial retraité je salue votre engagement et en mesure pleinement la difficulté. Mais à Savoyard rien d'impossible. Fructueuse et longue route que je parcourerai demain avec encore plus d'enthousiasme...
a écrit le 09/11/2015 à 11:35 :
Dommage que pour les transports en commun, il n'y ait pas la même volonté de regroupement...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :