Euro 2016 : 150 millions de retombées pour Lyon

 |   |  201  mots
(Crédits : Acteurs de l'Economie)
Les retombées économiques pour le Championnat d'Europe de football sont estimées à environ 150 millions d'euros pour l'agglomération lyonnaise par le maire de Lyon, Gérard Collomb.

À l'issue du 7e comité de pilotage de l'Euro 2016 qui se tenait ce jeudi à Lyon autour du président de l'UEFA Michel Platini, le maire de Lyon Gérard Collomb a évalué les retombées économiques de la compétition à 150 millions d'euros, s'appuyant sur une étude de l'UEFA. Ce chiffre a été jugé "cohérent" par le préfet Jacques Lambert, président de la SAS Euro 2016, en charge de la coordination de l'évènement.

L'État évalue pour la France à 1,2 milliard d'euros le surcroit d'activité économique, dont 800 millions pour les dépenses réalisées par les visiteurs dans les stades et les fans zones. 1 million de visiteurs étrangers sont attendus durant la compétition du 10 juin au 10 juillet 2016.

"C'est une formidable opportunité de vendre la ville", estime Gérard Collomb. À 456 jours de l'Euro 2016, les services de l'État et les villes hôtes réfléchissent à la façon de capter le plus longtemps possible les publics sur place en développant des actions autour du patrimoine. Les billets des matchs pourraient ainsi donner accès à des musées, expositions, etc.

L'UEFA estime que pour les villes hôtes, chaque rencontre sera vue par 150 millions de téléspectateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :