Nouveau nom et relocalisation au menu pour la maison mère de Bjorg

 |  | 1021 mots
Lecture 5 min.
Une vingtaine de salariés basés au sein de la maison mère de Wessanen ont rejoint les locaux de la Ruche, inaugurés en décembre 2018 par Bjorg et Bonneterre.
Une vingtaine de salariés basés au sein de la maison mère de Wessanen ont rejoint les locaux de la Ruche, inaugurés en décembre 2018 par Bjorg et Bonneterre. (Crédits : DR)
STRATEGIE. Pionnier du bio en France et en Europe, le néerlandais Wessanen devient désormais français, et même lyonnais. A travers une renaissance sous le nom d’Ecotone, sa nouvelle entité -qui chapeaute toujours une vingtaine de marques dont Alter Eco, Bjorg, Bonneterre et Clipper- en profite pour relocaliser son siège social en France, et plus précisément à Saint-Genis Laval (Rhône). Avec des ambitions toutes tracées : confirmer son statut d’entreprise à mission et accélérer encore sur un marché du bio en plein essor.

C'est une histoire de relocalisation pas tout à fait comme les autres en temps de crise sanitaire. Car cette fois-ci, on ne parle pas d'usine de production, ni d'une prise de conscience post-Covid, mais plutôt du résultat d'une stratégie pensée à plus long terme. Depuis 30 ans, le néerlandais Wessanen (1.500 salariés, 625 millions d'euros de CA) incarnait le marché du bio sur la scène européenne, mais également française, où il réalisait près de 60% de son chiffre d'affaires, à travers une dizaine de marques dont Alter Eco, Bjorg, Bonneterre ou Clipper.

Après avoir mené quelques rachats au cours des derniers mois -dont le spécialiste des plats cuisinés bio français Danival (Lot-et-Garonne) ainsi que le leader des soupes bio allemand Little Lunch-, Wessanen a pris un virage stratégique en décidant de sortir de la bourse, pour s'associer à un actionnariat à plus long terme.

L'an dernier, il avait ainsi accueilli l'arrivée du fonds français PAI Partners à son capital, aux côtés de son actionnaire américain Charles Jobson. Une première pierre, qui appelle aujourd'hui à une nouvelle étape : changer de nom et entamer la relocalisation de son siège social à Saint-Genis Laval (Rhône), le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :