Ces dirigeants qui lancent un fonds pour "sauver les restos lyonnais"

 |  | 961 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : DR/Julien Bouvier)
[Initiative] Ne pas perdre les richesses de la ville, reconnue comme une « capitale mondiale de la gastronomie » par le célèbre critique culinaire Curnonsky en 1935, et toujours le berceau de 14 établissements étoilés… Un groupement de dirigeants lyonnais a choisi de se porter au secours des restaurateurs de leur territoire en créant un fonds de dotation. Leur objectif : épauler les restaurateurs en difficulté, afin de leur donner toutes les chances pour préparer la reprise.

Ils sont dix entrepreneurs lyonnais issus de différents milieux (comptabilité, droit, communication, assurances, etc), et souhaitaient donner un coup de pouce aux professionnels de l'hôtellerie-restauration, terrassés par la crise sanitaire.

« Depuis plusieurs mois, les restaurateurs lyonnais sont plus que jamais impactés par la crise sanitaire liée à la Covid-19, voyant leur activité s'arrêter ou fortement ralentir », observe Benjamin Legroux, avocat lyonnais spécialisé en droit fiscal et des sociétés, cofondateur de cette initiative.

C'est pourquoi dès le mois de juillet, il s'est retrouvé à plusieurs reprises à la table de restaurants lyonnais avec des amis, collègues et clients, avec déjà, l'impression que le cauchemar des restaurateurs n'était pas fini.

« Nous étions plusieurs à nous être dit que les restaurateurs ayant eu recours au PGE n'était pas encore au bout de leurs peines, car il leur faudrait bien un jour rembourser ces prêts. D'autant plus que depuis le premier confinement, les habitudes des consommateurs avaient évolué, avec davantage de vente à emporter, etc », se souvient Benjamin Legroux.

Qu'il s'agisse de restaurateurs eux-mêmes (tels que Pascal Dayot,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :