Idex Lyon Saint Etienne : Après un vote négatif, le projet définitivement stoppé ?

 |  | 1112 mots
Lecture 6 min.
La nouvel établissement labellisé Idex aurait dû accueillir 140.000 étudiants.
La nouvel établissement labellisé Idex aurait dû accueillir 140.000 étudiants. (Crédits : Martine Leroy)
Le conseil d'administration de l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne vient de se prononcer contre les statuts de la future université cible, se retirant ainsi définitivement du projet Idex Lyon Saint-Etienne. Le projet peut-il néanmoins se poursuivre ? C'est ce qu'espèrent les acteurs lyonnais du dossier.

A Saint-Etienne (Loire), c'est définitivement non. Après plusieurs mois de polémiques auxquelles ont pris part les personnels de l'Université Jean Monnet, les étudiants, les acteurs économiques, les élus et les acteurs nationaux de la recherche, le Conseil d'Administration de l'université stéphanoise s'est enfin prononcé ce vendredi 23 octobre. Et c'est non, à une écrasante majorité de 22 sur 34 votes.

Fusion contestée

"Nous avions senti, dans la dernière ligne droite, que nous remportions de plus en plus d'adhésions. Nos arguments ont pesé, tout comme la communication inappropriée de la présidente Michèle Cottier. De plus, les interventions extérieures, notamment celles des chefs d'établissements lyonnais ont été très mal perçues en interne", analyse Stéphane Riou, ex vice-président en charge de la Recherche, démissionnaire et membre fondateur du collectif UJM, créé il y a quelques mois pour s'opposer au projet.

Ce projet devait mettre en œuvre la fusion des universités Jean Monnet, Lyon 1, Lyon 3 et l'École Normale Supérieure de Lyon au sein d'un seul établissement, nommé Université cible. Une fusion exigée par le jury international de l'Idex pour obtenir le fameux label, mais qui ne pouvait s'opérer sans l'accord du conseil d'administration de chacun des établissements.

Cette fusion supposait que l'Université...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :