Auvergne Rhône-Alpes : la filière de l’apprentissage en alerte pour cette rentrée

 |  | 1048 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : DR)
D’après la dernière édition du baromètre de l'artisanat, commanditée par l'Institut Supérieur des Métiers (ISM) et l’assureur MAAF, la crise du Covid-19 pourrait fragiliser la progression des effectifs de l’apprentissage en Auvergne-Rhône-Alpes. Touchés au même titre que les salariés par des baisses d’activités observées depuis la mi-mars, les apprentis pourraient avoir plus de mal à faire leur rentrée cette année. Et ce, malgré des mesures gouvernementales encourageantes, comprises du sein du plan de relance.

En Auvergne-Rhône-Alpes, les effectifs des CFA seront-il, comme l'an dernier, en hausse de + 1 % ? Rien n'est aussi sûr désormais, aux lendemains de la crise sanitaire qui secoue encore le pays. Car s'il demeure encore difficile de recueillir des données sur la rentrée 2020, l'Institut Supérieur des Métiers (ISM) et l'assureur MAAF ont d'ores et déjà dressé un premier bilan de l'année écoulée.

Alors que la fermeture administrative de certaines activités aurait contraint près de 25.000 apprentis à cesser leur travail en entreprise au niveau national, les apprentis de la région Auvergne Rhône-Alpes ont aussi été touchés sur la période allant de mars à juin 2020 : au total, ce sont près de 2. 850 apprentis qui ont été contraints de mettre leurs activités à l'arrêt. Parmi les secteurs les plus concernés : la filière des services à la personne (coiffure, soins de beauté) mais également, le commerce de fleurs.

Des chiffres qui pourraient même être plus importants car, d'après Catherine Elie, directrice l'Institut Supérieur des Métiers, "ces données ne prennent en compte que le nombre d'établissements soumis à des fermetures administratives. Or, il existe des entreprises qui ont dû suspendre leurs activités totalement ou temporairement par défaut de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :